Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

Bric à Brac de Mars ! Et ça repart...

Je n'aime pas Claude François, ni ses chansons, ni sa gueule, ni sa voix, ni l'époque, bref, j'suis pas fan, j'suis pas d'humeur ! L'Homme me dit "allez, viens, le jeu d'acteur a l'air super, on y va pendant le printemps du cinéma...."

Je suis sortie de la salle à minuit trente, sous la pluie, les bras écartés, en chantant à tue tête "Oui, comme d'habitude, je vais jouer à faire semblant, comme d'habitudeuuuuuh!".

J'ai pris une claque. Ce n'était pas grotesque, caricatural et mièvre comme La Môme.

Cloclo, Jérémie Renier, c'est le sosie parfait, pour moi, enfant de 1988, j'en ai pris plein la tronche, des images, des mots, des émotions, des tics, des morceaux de vie, et même si tout n'est pas rose, on comprend tant de choses, on est interloqué, pris dans le jeu, malgré les rumeurs autour du film et de sa production, malgré quelques longueurs .... "Bon, j'en ai marre, c'est quand qu'il meurt?".

La ressemblance avec tous les vrais protagonistes est réellement troublante.

On sait tous comment ça finit, j'ai pourtant trouvé la réal particulièrement pudique et bien jouée à ce moment clé de la mort vie de Claude François.

cloclo-film.jpg

Je n'aime toujours pas Cloclo, ni ses fans, mais je ne regrette pas du tout d'avoir vu ce film un dimanche soir où il pleuvait, séance de 21H30.

"P'tain, mais c'est vraiment un connard son père en fait. Comme d'habituuuuuudeuuuuh!".

Du coup, Py m'a ouvert les yeux sur les Sex Pistols.


Nous avons également vu, lundi, A l'aveugle, parce que moi, j'aime toujours les beaux vieux, et là, il y en avait deux.

6821331380092.jpg

RAS, film français, un raccord pourri, lamentable et malheureux dès le début du film, non, je ne spoilerai pas carotide carotide carotide, mais le reste de l'histoire est agréable à suivre, et ils ne s'en sortent pas trop mal. Tous campent bien leurs rôles, et c'est plutôt sympa.

Bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais pas déçue de l'avoir vue, même en étant entourés d'une nuée de Wesh-Wesh-la-famille-frère, plus irrespectueux et malpolis les uns que les autres.

Je parle film car en ce moment, je n'arrête pas les découvertes et les claques.

La somptueuse, vers minuit sur Arte, c'est Khamsa.

Khamsa, attention SPOIL dans le lien, comme Wikipedia l'indique, c'est un film tendance docu sur les Gitans de Marseille (avec des vrais morceaux de Gitans dedans!).

khamsa_aff.jpg

On a pris le film en cours de route, happés dès les cinq premières minutes, dans une caravane, à suivre le quotidien de Marco, Tony le nain qui "nique le vier" de tous ses potes, les combats de coqs, la misère, la vraie, aux portes de Marseille, non, je ne ferai pas de lien avec l'actualité, bref, Khamsa, c'est le film qui nous a fait halluciner.

C'est parfois sur-joué, c'est parfois mal fait, c'est méchant, mesquin, horrible, et tellement vrai, tellement révoltant, tellement sincère..... 

G16497918971876.jpg

Petit bémol cependant pour les non-initiés au langage des "voyageurs" ou "cakou" ou "marseillais" ou "cagoland", vous aurez peut être un chouille de mal à saisir toutes les subtilités d'un "hé nique mon vier, sale pd j'vais te marrave ta gueule, nique ta mère, sale chien", avec l'accent qui va bien.

Je conseille ce film. Point à la ligne.

Sinon, je cherche toujours du travail, je ne baisse pas les bras, je fais mon maximum malgré la conjoncture, et je désespère toujours autant de l'administration Française, dont les tentatives quasi avouées de me faire chier, chaque jour, chaque heure, à chaque nouveau document fourni et chaque nouvelle semaine, sont sur le point d'aboutir à une hystérie collective de moi-même. Mais je vaincrai !

J'ai obtenu mon permis bateau avec succès, je m'insurge contre les candidats à la présidentielle, comme d'habitude, je me suis blessée en faisant un brin beaucoup trop de sport, et je survis !

Niveau pub, rien qui me fasse entièrement fantasmer, et la télé est morte, à part le plaisir de revoir cette pub, format même pas 20s, Cuir Center, efficace, directe, excellente.


Sinon, j'en ai une bien bonne.

Saviez-vous qu'il existe des stagiaires chargés de recrutement?

Genre le stagiaire, le petit stagiaire, cet esclave moderne et corvéable, qui crèverait pour un CDI, ben le voilà à faire postuler des candidats en entretien qui eux, l'auront, ce putain de contrat.

Crève stagiaire, crève, voilà ce que ça m'inspire.

yatuu-page-4.jpg

Et Pôle Emploi qui me propose de chercher un stage.

Je vous avoue, ces derniers temps, je suis plutôt révoltée. 

27/01/2012

Lors du Super Bowl, Doritos ne vous prend pas pour des pigeons !

Le Super Bowl, l'occasion d'une grande fête des beaufs du football américain, mais surtout l'occasion pour les annonceurs de rivaliser d'ingéniosité face à une audience inmanquable chaque année !

Ainsi, au vu des prix pratiqués par les régies lors de ce rassemblement télévisuel, créativité, impactage, eye catcher, call to action et autres superlatifs sont de mise pour les agences de pub !

Le grand gagnant de l'année dernière, souvenez-vous, c'était Volkswagen, avec le lancement de la campagne The Force :


Mon coup de coeur de cette année, c'est Duritos, marque grasse américaine de chips tortillas.

Outre la stratégie communautaire plutôt classique, annuelle (et qui marche), consistant à faire voter le public pendant de longues semaines, et ce, en les encourageant à le faire de manière quotidienne, pour des publicités qui grimperont les échelons jusqu'à la sioupere finale avant le Sioupeure BIG GAYME, non, c'est la créativité décalée chère à cette marque qui a franchi, selon moi, un haut niveau !

Ce spot est tout simplement "wtf", hors de propos, complètement chelou, useless et hilarant.

Une super pub quoi ;) !


Bref, les autres publicités en finale sont très très sympas, mais celle-ci est "direct dans mes favori(e)s".

N'hésitez pas à aller vous faire votre propre avis sur : http://www.crashthesuperbowl.com/ ;)

Pour les éditions précédentes, merci de prendre part à l'excellentissime Snack attack en 2010 :


Une finaliste de 2009 : 


Et la gagnante de 2011, idée classique mais quand même sympa :


14/06/2011

Publicitaire = frustré? NONN.... !

pub, advertising, young&rubicam, the counter demoralization, créatif, publicité, conseils, youtubePublicitaire, ami créa, tu es frustré dans ton travail !

ton DC ne comprend pas tes délires, ton client freine tes ardeurs, et en plus, tu es un illustre inconnu et tes pubs ne sortent jamais... Trop unfair !

 

Young & Rubicam a pensé à toi avec "the counter demoralization" :


Alors, ami créa, aide-toi de ces 29 précieuxconseils pour rester créatif,

et fuck everyone.

Sauf les stagiaires, s'il te plait-merci.


Source : minutebuzz.

25/03/2011

Renault Twizy : attention, ça pique les yeux.

Bonjour à tous !

J'ai la joie de vous annoncer que mes études sont quasiment terminées ! 

Une synthèse à rendre, un mémoire à pondre en un an en deux mois, un stage pas si facile à décrocher mais décroché quand même, et un concours Euromédien gagné : le Délit de Pub 2011 (fierté, fierté!).

Me reste plus qu'à être réembauchée par KFC et je fais la danse de la joie.

Joyeux-Anniversaire-Les-Sims.jpg

 

Mes derniers moments à l'école, me dire que plus jamais je passerai des heures collée au radiateur  à écouter béatement des intervenants divers et variés, rattraper des exams et gratter des feuilles doubles, faire semblant de prendre des notes, stresser pour un partiel, se lever plus tôt pour finir de bosser, terminer un oral à deux heures du matin, réviser autre chose pendant un cours, se ruiner pour des jambon beurre à cinq euros ... Vivement la quille, ou presque ! Cinq ans après le bac, ça commence à faire long !

Bref, me voilà surtout avec une super nouvelle, depuis le temps que je m'y cogne, que je tourne autour du pot, finie la com', fini les stages de marketing, cette fois, la créa, la vraie, j'y suis, j'en veux !

Concepteur/rédacteur junior dans une très grosse agence, j'en suis toute émoustillée :)

Sinon, vous m'en voyez navrée, je vois passer des pubs mais je n'ai pas le temps de les commenter, ni de les détailler, parce que critiquer c'est bien facile, expliquer en est une autre, et j'aime prendre le temps de faire les choses bien.

Par exemple le dernier changement de logo de Chrome.

Oui Chrome, mon idéal, mon âme soeur, mon après-firefox, ma localisation googlisée, mon essentiel.

Voilà qu'il se fout en version 11 bêta, et du coup, hop, logo tout moche.

1206525-google-chrome-11-logo.png

 Wé, ok, elle introduit trois nouvelles fonctionnalités : 

- Voice Search (reconnaissance vocale sur Google), Page Speed (recherche des raisons du ralentissement de chargement des pages web), et une amélioration des performances d'affichage 3D.

Mais même ! y'a plus important à faire que de pondre un logo aussi laid, non?

Ne t'inquiète pas, Chrome, je t'aime quand même et je te garde.

Dans un tout autre registre, vous avez vu les nouveaux visuels RTL? Classique, mais sympathique ! En soi, du RTL tout craché !

 

Bref, tout ça pour vous dire que je viens de découvrir, et je crois que je débarque, la Renault Twizy ! Gosh, mais qu'elle est laide ! 

On dirait une Smart ! En pire ! Mais qu'est ce que c'est que ces fleurs roues?!

Petit descriptif de la Twizy, voiture électrique made by Renault qui sort fin 2011 ici.

Du coup, Renault, en pleine crise de com, essaye de dévier les regards vers la publicité concernant son nouveau bébé.

twizy8

twizy3

twizy1

Les visuels sont frais, c'est mignon, dizâââgne, ça me fait surtout penser au travail (même si ça n'y ressemble pas) que j'ai dû fournir pour ma part au DC de l'agence où je postulais.

Je m'explique.

Peu convaincu par mon travail créatif, il faut bien l'avouer, mon futur tuteur de stage m'a laissé la possibilité de travailler (entre autres) sur des visuels concernant des produits de grande conso.

Choix arrêté sur la Twingo nouvelle génération et un yaourt. 

J'my suis cassée les dents, en gros, surtout sur la Twingo.

Et l'HSC qui tente d'aider, dans un élan infini d'amour et de partage : "mais dis, pourquoi tu l'aimes ta Twinge?"

* Cri du coeur : "Parce qu'elle est à moiiiiiiii!!" (Oui, j'étais désespérée et vide d'idées).

Du coup, j'en ai pondu une campagne, plus deux pour le yaourt, dont un sobremement intitulé Alléluia, histoire de placer l'intrigue.

Pour en revenir à la mocheté Twizy, la pub me fait surtout penser qu'on fait des belles couleurs pour éviter de s'attarder trop sur la bagnole, mais ça, c'est mon point de vue personnel, au moins, on peut dire que c'est original, la gueule de la caisse toussa hein. (pas convaincue).

Bon, en vrai ça me fait beaucoup penser au sketch de Dany Boon sur la Twingo (oui, la première, la laideronne, la sans direction assistée, celle que tu peux pas aller sur l'autoroute avec quand y'a du vent, couleur caca d'oie, la pire des Twingo); et dans ce sketch il raconte qu'un technicien de chez Renault a fait une blague et a déposé le croquis d'une Twingo en pensant qu'ils allaient bien se marrer et qu'au final, ça avait trop plu.

Voilà à quoi ça m'fait penser, la Twizy. 

Voui, j'ai eu le privilège de monter l'autoroute de Célony à 50 Km/h, avec la Twingo 1, violasse, deux adultes, deux enfants, 6 valises et trois vélos, elle a failli ne pas arriver vivante. Pauvre elle.

Alors que ma Twinge, moi, elle y monte à 70 avec quatre adultes, choupinette.

Alors qu'en vrai, la Twizy, et même la Twingo, ça sort de tonnes d'études de marché, de comportement, de consommation, ça vient de grands pontes de l'ingénieurie qu'ils sont super intelligents et polytechniciens toussa. 

"Des voitures à vivre, avec difficulté..."

Je m'égare, je m'égare, hâte de voir la sortie de cette nouvelle horreur, qui l'achètera, et qui en voudra à ce prix là ! Sincèrement, je ne sais pas comment ils peuvent imaginer que ça ne fera pas un gros bide, mais après tout, qui suis-je, moi, pour leur porter la poisse? 

De toute façon, moi j'suis bonne qu'à rester sous l'eau à imaginer que j'ai la possibilité de ne plus respirer pendant dix minutes (ou pas).

Un p'tit café et au sport, bonne journée à ceux qui me lisent tous les jours ;)

12/01/2011

Un doigt bien placé, ça peut tout changer !

01994750-photo-michel-cymes.jpgGens, amis, lecteurs : bonjour.

Non, je ne fais pas dans le titre racoleur (certainement pas... Enfin, presque!) pour que vous vous jettiez sur la lecture avide de l'article... Promis ;)

A nouvelle année, nouvelles campagnes de pub ! 

Aujourd'hui, organisée par Michel Cymes, une opération en faveur du dépistage du cancer de la prostate...

Prostate, cher organe masculin auquel on ne peut accéder que lors d'un TOUCHER RECTAL. (Le mot fait peur en majuscules, c'est pour ça ;) ) !

Afin de dédramatiser le tout et pour créer une vraie campagne de dépistage, une petite vidéo fait le buzz depuis quelques jours...

 

media_cancer.jpg

 

Des médecins, des professeurs et des érudits de la science tombent le pantalon pour lever le doigt en l'air."Ne passez pas à un doigt du diagnostic!" c'est pas très fin, ça dédramatise, c'est plutôt sympa :)

La vidéo se trouve sur le site bonjour-docteur : vous y accédez ici.

Dès que je suis à même de la trouver sur une autre plateforme, je la mettrai directement dans l'article.

Comme je suis certaine que vous allez adorer, je ne peux pas m'empêcher de vous faire partager un petit "florilège" de Michel, ce cher Michel :


Oh, tiens, et si j'en profitais pour faire du graveleux? 

C'est l'occasion ou jamais....


A très bientôt et à tchao bonsoir.

.

Edit du 13/01 : la polémique s'installe, je vous invite à lire cet article du Monde.

Petit extrait : "Car s'il y a un dépistage qui fait débat, c'est bien celui du cancer de la prostate. Ni l'Institut national du cancer ni la Haute Autorité de santé ne recommandent de dépistage systématique chez les plus de 50 ans. Pour l'heure, les études scientifiques ne débouchent sur aucun consensus sur un bénéfice collectif du dépistage (toucher rectal et dosage du PSA) en termes de réduction de la mortalité. Michel Cymes assume le risque de confusion. "Je savais que cela ferait polémique, tant mieux si le débat s'ouvre. Effectivement, si les urologues continuent à faire ce qu'ils veulent, c'est-à-dire à faire "sauter" la prostate à la moindre cellule cancéreuse, alors oui il y aura surdiagnostic et traitement inutile. Il faut expliquer qu'il existe des cancers qu'il ne faut pas opérer mais seulement surveiller." Le cancer de la prostate a en effet cette particularité d'être fréquent, mais souvent asymptomatique.

Il n'est pas certain que cette nouvelle campagne permette aux hommes d'y voir plus clair. Elle n'est d'ailleurs pas du goût de tout le monde. Sur son site Atoute.org, le docteur Dominique Dupargne fustige cet appel au dépistage "sauvage", parle de"doigt d'honneur fait à la science" et détourne une affiche de l'Association française d'urologie en inscrivant, sous une casserole débordante de lait : "Prostate : les temps sont durs, aidez les urologues à faire bouillir leur marmite." La polémique est violente. Si j'étais un homme je crierais, comme le font les enfants : "Pouce !" "