Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2011

Marine Le Pen, David Guetta : même combat !

Parce que je suis une fille ni classe, ni crasse, ni glam, et profondément persuadée d'agir en rebelle lorsqu'elle se comporte comme un parfait mouton...

Parce que lorsqu'un un vieux de la vieille m'envoie des coups de pied gratuitement dans le TER, je ne me gêne pas pour lui renvoyer la même force de frappe...

Et surtout parce que je déteste ET Guetta ET Le Pen... Et que c'est à la limite de l'obsession...

J'ai l'honneur de vous faire partager une PERLE, trouvée sur le site C'est la Gêne,

dont je me délecte !

Extrait :

Marine « David Guetta » Le Pen: Marine le Pen a un point commun avec David Guetta. Personne n’aurait parié un centime sur elle quand elle a débarqué, en « fille de » mal dégrossie. On lui prévoyait un bon cassage de gueule dès qu’elle tenterait de voler de ses propres ailes. Et de toute façon, ça ne marcherait jamais. Il n’empêche : même si le « regain de force » annoncé du FN n’est, dans les faits, qu’artificiel (même nombre de votants pour une participation plus faible aux cantonales = meilleurs résultats), la blonde est tout à fait capable de se laisser écouter là où son père parvenait à te donner la nausée après un tour d’oeil vitreux et un raclement de gorge. Elle est maligne, dire le contraire serait tout aussi idiot que de débarquer au défilé du Premier Mai en niqab et hurler « ALORS LES CONNARDS, ON MANGE HALAL ? ». Tout le danger vient du fait que, comme Guetta, elle connaît le public de bœufs qu’elle veut s’approprier et sait comment lui parler. Et un jour, tu as beau être un fan acharné d’Iggy Pop et ne jurer que par le Velvet underground, tu te retrouves à siffloter « I Gotta Feeling » comme un connard sous ta douche.

"Une photo de Marine Le Pen avec un budget retouche photoshop pharaonique"

marine-le-pen1.jpg

Mesdames, messieurs, merci, au revoir.

21/06/2010

Quick et son choix footballistique.

quick-anelka-mondial2010.jpgCette coupe du monde...

Un supplice international pour moi qui ne supporte plus le foot.

L'occasion de regarder la France entière se plaindre du bruit des vuvuzelas alors que des pauvres gosses crèvent de faim à deux kilomètres des stades...

Et puis Thomas Ngijol qui nous dit "vous voulez faire taire ces vuvuzelas qui sont l'esprit même de l'Afrique du Sud, moi quand je viens au parc des princes, vous me forcez à faire la Ola, la honte!"

Et puis des smicards qui s'extasient sur des joueurs qui sont payés pour se faire masser les parties génitales (pour rester polie) - à tel point que j'ai trouvé cela lamentable d'avoir choisi Ribéry pour expliquer pourquoi et comment le jeu, le foot et la victoire importaient à l'Equipe de France; je ne peux m'empêcher de penser que s'ils étaient moins occupés à faire "Pompéleup", peut être aurions nous une équipe digne de ce nom... On va pas non plus tout remettre sur le dos du "sale fils de pute", alias le coach.

Vraiment, ça me rend malade de voir que ça fait la Une du 20H et qu'on y consacre des heures de direct... Mais on va dire que je suis méchante, on va dire que je n'y comprends rien... Le foot, la magie du sport, du fair-play, la France BLACK BLANC BEUR toussa toussa... Oublions la crise des retraites, mes chers concitoyons! Exprimons-nous sur Facebook et faisons les Don Quichotte ! J'en passe et des meilleures...

25648_540.jpg

BREF!

Tiens, en parlant de Ribéry, ce qui pourrait être "marrant" (au quarante-cinquième degrès), c'est de se rappeler que Nike a tenu, lors de l'affaire Zahia, à soutenir son icône fétiche en affichant son parti pris par des affiches géantes à l'effigie du Chtimi, à la publication effrénée de ses spots télés, web... Quel courage!

98351-une-ribery-affiche_1973_630x274.jpg

Passons maintenant au cas Anelka... Mouchard ou pas, en l'espace de 24 heures, Quick vient de retirer les spots télévisés et les panneaux publicitaires qui vantait les mérites du "Anelka Burger". Le fast-food affirme cependant que l’affaire ne remet pas en cause le partenariat avec le sportif. La décision serait soit-disant motivée par "les résultats de l'équipe de France" et non par la médiatisation de l'insulte du joueur. (Source Minutebuzz)

Rappelons qu'Anelka reste en contrat pour les Pringle's du groupe Procter & Gamble.

 

Tout cela me rappelle vaguement l'histoire de la main du Titi National...

 

11614-gillette.jpg
Le foot, c'est que du bonheur et la magie du sport !