Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2014

Always #comme une fille + une réflexion sur les réseaux sociaux!

ebuzzing.fr,highton bros,youtube,what's on your mind,facebook,social media,always,like a girl,comme une fille,la cup,fleur cup


Bonjour mes lecteurs,

vous l'aurez compris, peu importe l'excuse, virtuellement, je suis toujours à la bourre.

Pas le temps de commenter les Lions d'Or 2014, trop occupée à m'épanouir au boulot. Sorry ! 

En revanche, j'ai vu passer sur mes News feed deux superbes vidéos !

La première est la vidéo "what's on your mind?", produite par les Highton Bros, et nous invite à une réflexion sur notre manière de raconter notre vie sur les réseaux sociaux, de mixer réel et virtuel (je suis la première à le faire), et l'importance de l'image que l'on peut/veut bien transmettre.

A l'heure où le regard des autres est plus qu'imposant dans nos vies, dans notre construction d'enfant à adulte, je trouve cette vidéo critique et plutôt juste. 


La seconde vidéo est une campagne d'Always, les gros méchants lobbyistes du tampon et de la serviette hygiénique. Ne partez pas en courant, non, promis, je ne vais pas vous étaler les bienfaits de la coupe menstruelle, alias la cup, promis, promis, aujourd'hui, je n'en parle pas ! :P

"Like a girl" est le nom de la campagne. Courir comme une fille, lancer comme une fille, se battre comme une fille... des railleries, des expressions quotidiennes, tellement habituelles qu'on n'y fait presque plus gaffe, ou presque.

"Haha mais Laetitia, t'es une fille, tu peux pas porter les blocs de plongée, c'est lourd!". Haha.

Nous, filles, fillettes, jusqu'à l'adolescence, nous restons fortes, nous tenons tête aux garçons... Enfin, il me semble! Je jouais au foot, tirais comme un mec, je pédalais comme une guedin, sautais en trottinette à toutes blindes, j'avais pas peur de me bagarrer, et je courrais de toutes mes forces!

Et puis doucement, railleries, moqueries, "t'es une fille quoi". D'après Always, nous avons été conditionnés au moment où nous étions les plus faibles... Et il ne tient qu'à nous de toujours résister! Faire les choses "comme une fille" ne devrait pas être synonyme de faiblesse.

J'avoue que de mon côté, la muscu m'a aidé... Non pas à devenir une bodybuildeuse, mais à reprendre de la force dans les bras, pouvoir soulever mon vélo, me démerder toute seule, avoir confiance en mes capacités physiques etc. Viva el fitnessio.

Du coup forcément, cette vidéo m'a touché. Et à en croire le buzz, je ne suis pas la seule ;)

 

Allez, à tchao bonsoir ! ;)

16/04/2012

"Mais oui je t'aime, puisque je follow tes boards sur Pinterest, tu vois!"

pinterest,pin,épingler,boardsUn nouveau réseau social où l'on peut épingler, voir punaiser des photos, des vidéos?

Why not! Je demande à voir...

Un réseau social où l'on peut "piner" si on parle franglais? La Marseillaise en moi dit OUI ! ^^

 

Pinterest, mais kézaco?

En bonne veilleuse que je suis, j'entends parler de Pinterest depuis plusieurs mois, sans m'y intéresser réellement. La déception Google +, certainement.

Alors pourquoi ai-je décidé de m'y inscrire?

Néanmoins, l'envie de tester ce énième réseau social est plus forte que tout ! Je m'y lance donc, après y avoir été invité - Merci Fabien! - (pour le moment, Pinterest est accessible uniquement sur invitation), en partant du principe qu'on ne peut critiquer ce que l'on n'a pas testé!

Ndlr, à la demande générale : Il y a également la possibilité de "requester" une invitation directement auprès de Pinterest, et les avis divergent, certains attendent des plombes (moi), d'autres reçoivent le mail de Pinterest quasi-immédiatement ! 

Mes premiers pas sur Pinterest

Ergonomique, design, mise en avant des belles photos graphiques, le principe du réseau social est appliqué à la sauce Twittos-Flickr : on follow, on est follower ou pas, on pin ou l'on punaise (en bon français!), chaque photo pinée (décidément... hilarant!) étant rangée dans une catégorie modifiable communément appelée "board". On partage, on like, on repin, on search, on log on log off, on se confidentialise, bref; on est sur un nouveau réseau social qu'on connaitrait déjà presque d'avance.

La page d'accueil, que l'on pourrait comparer aux newsfeed de Facebook, vous donne l'actualité des personnes que vous followez (et c'est là que le sommum du baragouinisime franglish est atteint?!).

pinterest,pin,épingler,boards

Vous y retrouvez vos notifications, vos différents Pins et les réactions de ceux qui vous suivent. Egalement, comme toujours, la possibilité de se faire suggérer des centres d'intérêts et des personnes à suivre "susceptibles de vous intéresser".

Alors, me direz-vous, quelle en est l'utilité?

Qu'est ce que je trouve de si bien, de si différent par rapport à Facebook ou Twitter?

Concrètement, c'est quoi le kiff Pinterest?

Outre l'aspect visuel et ergonomique, qui détonne pour une version bêta, Pinterest permet à tous les "pinneurs" de partager rapidement et intuitivement, des photos, vidéos, coups de coeurs, dessins, gribouilles, lol catz, et autres.

Mon profil Pinterest

pinterest,pin,épingler,boards

 

Vous naviguez sur un site web, vous aimez une photo, vous avez la possibilité de pinner grâce à un bouton "Pin It" (au préalable codé par le site web en question), ou par votre petite application "Pin It" que vous aurez inséré dans la barre de favoris de votre navigateur après vous être inscrit sur le réseau social - ou bien évidemment, depuis votre n'Ifone.

Vous pinnez, vous sharez, les followers followent ! :D

En parlant de followers, qui utilise Pinterest?

Communautés d'artistes, graphistes, pubards, photographes, communiquants, blogueurs, façon branchouille, arty, voire hipster et blogueuses mode dans le pire des cas.

Pinterest, c'est 80% de femmes et seulement 20% d'hommes (source Ignite Social Media).

Communauté donc relativement branchée et éduquée, tranche d'âge majoritaire entre 25 et 44 ans.

Elle est surtout logique de part l'aspect encore fermé et presque underground de Pinterest.

Vous l'aurez compris, il n'y a pas encore de kikoo-lol sur Pinterest ! ;)

Précisons que Pinterest, depuis fin 2011, marche sur les plates-bandes des "grands", en terme de visiteurs uniques (10 millions!), qui passent plus d'une heure en moyenne à chaque connexion sur le site (plus exactement 88,3 minutes), selon Comscore.

Pinterest est, à l'heure actuelle, près de dépasser le trafic de Google+, LinkedIn et Youtube réunis, et a ravi la septième place à Twitter en Février 2012 ! (source Shareaholic)

pinterest,pin,épingler,boards

Pourquoi je conseillerai Pinterest et à qui?

Je dois vous l'avouer, j'ai immédiatement adopté Pinterest, et corrompu présenté le principe à mon tatoueur d'homme, qui a aussitôt vu les intérêts "professionnels" de Pinterest (d'où le titre!). 

Pour en faire quoi?

Professionnel, c'est à dire?

Reprenons l'exemple de Py : il a la possibilité de pinner non seulement ses tattoos, mais en comparaison de son profil et sa page Facebook, il peut repinner les tattoos et travaux artistiques des personnes qu'il suit, mettre en avant les dessins des autres, des claques graphiques, de l'inspiration, des envies et des passions qu'il peut avoir en visitant des sites web, consorts, voire concurrents.

Une sorte de scoop avant les publications sur Facebook, quoi! Avec un état d'esprit plus large.

pinterest,pin,épingler,boards,facebook,twitter,comscore,shareaholic,pixmania,social media,stratégies,marketing,référencement,presse-citron

L'intérêt pour une personne

Partager ce qu'on aime avec ceux qu'on aime, ça n'a pas de prix! Outre le fait que ça puisse permettre de se la péter, de passer pour quelqu'un de trop "in", en avance sur les nouvelles technologies, "arrête, genre, moi ça fait DES MOIS que j'suis sur Pinterest, tu devrais tester...", Pinterest permet de revenir à l'essentiel, et d'arrêter de crouler sous les newsfeed de Facebook ou le milliard d'infos sur Twitter. On partage des photos, des vidéos, des coups de coeur, des wishlists, pas besoin d'y raconter sa vie. Et puis, putain, c'est beau toutes ces photos ! :)

L'intérêt que peuvent y trouver les entreprises

- Avoir une présence sur le net relativement originale et novatrice

- Pouvoir faire preuve de créativité dans la promotion de ses produits

- Etre près des consommateurs en étant reliés par les centres d'intérêts

- Concours, jeux, promos exclusives

- Etude des habitudes de consommation des clients

- Permettre ou non à ses followers de piner directement sur votre page

- Optimiser le référencement à chaque description de pin

- Catégoriser ses boards et ses pins, pour ensuite les lier à son site marchand

- And so on !

Profil Pinterest de Pixmania

pinterest,pin,épingler,boards


Quid du business model de Pinterest?

Là où Pinterest innove, c'est bien au niveau de son business model.

Quand Instagram, récemment racheté, ou autrefois Facebook et Twitter se souciaient avant tout de leur croissance plutôt que de leurs rentrées d'argent, Pinterest, par de plus ou moins subtils liens, rumeurs, et révélations, semble se soucier, depuis son lancement, de son chiffres d'affaires, et d'une manière plutôt efficace !

En citant Presse-Citron : "Si vous postez un « pin » sur Pinterest et qu’il mène à un site e-commerce, Pinterest modifie le lien et ajoute son propre code de tracking d’affiliation. Si quelqu’un clique sur l’image depuis Pinterest et fait ensuite un achat, Pinterest est rémunéré. Pinterest ne prévient pas de cette modification sur son site et, alors que l’info commence à circuler notamment aux USA, aucune remarque ni aucune plainte sur cette pratique ou ses conséquences."

"Pinterest peut agir ainsi sur son site grâce à skimlinks. Le service apporté par Skimlinks est très nouveau car il va automatiquement ajouter un lien d’affiliation dès qu’il y a un lien vers un produit associé à un programme d’affiliation. Ce services est déjà utilisé par de nombreux sites ou forums, il ne fait aucun doute que Pinterest est leur premier client et doit représenter l’essentiel de leur business. Skimlinks gagne sa vie en prélevant 25% de tout revenu d’affiliation." Via digileakz.

Il semblerait cependant qu'une partie de cette commission d'affiliation touchée par Pinterest soit reversée aux utilisateurs (comment ça? j'ai rien reçu moi! ^^). Cependant, le réseau social ne communique que très peu sur ce point là, et laisse la part belle aux rumeurs et autres spéculations.

(Je vous laisse lire l'article de Presse-Citron à ce sujet).

En résumé?

En résumé, je pine à qui mieux-mieux, et je ne suis pas la seule!! ;P

10/06/2011

Intel - Museum of Me : ça sert à rien mais ça régale le mégalo qui sommeille en nous.

Hello George !

intel,museum of me,facebook,social life,virtual life,social media,buzz,ter,sncf

Pas de news depuis quelques semaines, je suis désolée, lecteurs invisibles de tous continents.

Le temps de prendre mes repères dans une nouvelle agence, un nouveau stage, un nouveau poste, un nouveau système d'exploitation, je suis un peu perdue et en manque de temps !

C'est pourtant pas ce temps qui me manque dans le T.E.R en compagnie du bas peuple, wesh-wesh et cagoles décérébrées - Bandol, Bandol, prochaine gare d'arrêt.

Mesdames z'et messieurs, terminus Marseille St Charles,

Marseille St Charles terminus du train.

Il parait que j'ai de la chance : un seul train en retard depuis le début de la semaine!

Joie et déperdition de mon indépendance.

C'est la Twinge, cette affreuse, elle a vu l'autoroute elle a dit non.

Du coup c'est la course au dodo geekage le soir en rentrant du sport, avec une petite perle que j'avais envie de vous faire découvrir, j'ai nommé le Museum of Me, Myself and I !

Archive visuelle de votre vie sociale pas-si-virtuelle.

Vos amis, vos photos, vos mots, votre mur.

Vous vous croyez unique et ça touche tout le monde.

En totally exclu, mes propres images (sauf mon mur!!)

intel,museum of me,facebook,social life,virtual life,social media,buzz,ter,sncf

intel,museum of me,facebook,social life,virtual life,social media,buzz,ter,sncf

intel,museum of me,facebook,social life,virtual life,social media,buzz,ter,sncf

C'est assez rare que j'autorise des applis et des conneries à accéder à mes infos Facebook,car j'ai plutôt tendance à psychoter grandement du bulbe concernant ma confidentialité.

Mais j'ai effectivement eu un coup de coeur pour celle-ci, sans regret, même si, entre nous... En gros, ça sert à rien.

C'était juste beau. Et émouvant.

Je suis no-life total.

Enjoy les gars, et see you soon.

05/11/2010

Et si vous arrêtiez d'aller sur Facebook quand vous êtes vraiment, vraiment pompette?

securoutièreSAM.jpgGens, amis, lecteurs, anonymes, peuple, monde; bonjour.

Que vois-je en lisant mes mails? Des dizaines de notifications commentant mon statut de la veille.

Mais quelle veille? Je suis rentrée à six heures du mat!

j'm'en foutais c'était-pas-moi-Sam !

Dans les limbes profondes de votre cerveau en manque, brumeux, illuminé par la migraine, vous voyez, comme un vieux rêve, un souvenir, un flash : "Bordel, j'ai écrit un truc vraiment con sur Facebook hier!"

Finis vos petits soins, vos listes d'amis, vos protections, vos photos cachées... Vous êtes à nu! ou presque.

La risée du monde.

Non, mais sans déconner. Protégez-vous !

Sortez couverts ! 

Arrêtez de boire! 

Mettez les doigts !

Empêchez-vous d'aller sur Facebook quand vous êtes torché.

Pour cela, rien de plus simple !

Puisque vous êtes socialement addict à Facebook, autant soigner le mal par le mal !

Webroot vous propose un programme qui vous empêche d'alimenter votre profil ou même, pire, de parler à vos amis dès lors que vous avez passé un certain seuil d'alcoolémie. (sous entendu : quand vous êtes totalement déchiré)

Un test, oui, parfaitement, un test sur votre écran :

 

tire-sur-mon-doigt.jpg

 

Ledit test permettra de déterminer si vous êtes en état d'écrire... Ou pas.

D'ailleurs, trop sympa cette petite publication sur votre mur venant du programme qui avertit vos amis que vous êtes, décidément, beaucoup trop "intoxicated" pour poster.

 

social-media-sobriety-test.jpg

 

Incorrigible, je vous dis !

Avant, on nous demandait de plier le genou et le poing et de tenir sur une jambe!

Maintenant faut se mettre à la page... Et faire avec son temps !





Petite remarque sympa du Publigeekaire, d'où vient mon inspiration : mais comment fait-on si on actualise ses statuts via son smartphone dernier cri?

La vie est trop unfair.

 

images.jpg

 

M'enfin, je trouve vraiment ça faible, d'un point de vue humain, de pas réussir à se contenir... Savoir se limiter, savoir boire avec raison, être bourré sans forcément avoir un trou noir dès le cinquantième verre, mesure, responsabilisation, libre-arbitre, self control toussa toussa.

Mais bon, on va dire que j'suis pas kioul.

 

images (1).jpg

 

Sinon moi ça va, j'ai dû rester cachée chez moi pendant une semaine à écouter les rumeurs les plus sordides, et observer la psychose gagner jour après jour chaque quartier d'Abidjan. Pour rien.

Puis finalement, j'ai changé mon billet d'avion et je rentre avant le second tour ;)

 

22/10/2010

Ground Control to Major Tom : Planet Earth is blue and there's nothing I can do.

arton10418-5cd2e.jpgGens, lecteurs : bonjour. (On ne dit pas assez bonjour.)

Je suis là, je suis vivante, je survis, je travaille, je crée, j'assiste, j'apprends.
Bref, un stage quoi.

J'aimerai vous parler plus longuement des retombées médiatiques de "The Social Network", dont je vous avais parlé il y'a peu, et de ce qu'en pense notre cher Mark, j'aimerai vous expliquer pourquoi s'adapter à la créativité du pays, c'est un peu le parcours du combattant (Yoplait, tu me plais !), et puis vous parler de la dernière campagne Everady "make life easier", qui est décidément trop cool, mais en fait non !

En fait, je vais vous faire un p'tit coucou, vous présenter un logo, et puis repartir à mes print.

Eh oui, y'en a qui travaillent ici, on a de l'essence, pas d'excuse ;-)

By the way, vous êtes encore sur Myspace?

Réjouissez-vous, musiciens, amis, guitaristes, artistes, branleurs et autres festifs : votre site communautaire préféré vous propose un nouveau logo !

 

timthumb.php.jpg

 

C'est beau, c'est conceptuel, c'est raté si tu sais pas que "space" en anglais c'est "espace", et surtout : si tu sais pas que c'est le logo de Myspace, bah t'as rien compris !

La vidéo de la conférence-pass-que-c'est-officiel !


A voir dans le futur si Myspace va utiliser ce logo pour quelques pubs, ou si c'est un vrai remaniement !

Et puis promis, je m'occupe de récupérer et surtout FAIRE réparer ma catégorie manquante ;)

A bientôt, bonjour, au revoir.