Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2013

OUI au Reverse Thinking ! Bravo à OUI Marketing !

Capture-d’écran-2013-05-23-à-17.26.361.pngParmi mon fil d'actualité il y a quelques jours, je vois tourner une vidéo, auto-promotion d'une agence canadienne, Oui Marketing. J'me dis ok, bof, encore une énième agence qui va nous époustoufler par sa vision des choses... M'allez ça va, je regarde au cas où !

Petite claquosse dans ta face !

Puisque tout passe par la maîtrise du discours, alors ce spot de publicité en est la preuve !

Au delà de la création, du serpent qui se mord la queue et qui ne nous incite qu'à une seule chose : liker, partager, doubler le ROI, retwitter et surtout FAIRE LE BUZZ, ici, le langage et son maniement marketing reprennent leur fonction première : sortir des clichés, être talentueux, audacieux, CREATIF. 

Et même si l'agence n'est pas la première à utiliser cette technique du Reverse Thinking (lecture à double sens/lecture à l'envers - ça ne vous rappelle pas Georges Sand?)... C'est réussi !

Plus de publicités à double lecture chez Joe la Pompe...

A tchao bon week-end avé le Mistral ! ;)

25/03/2011

Renault Twizy : attention, ça pique les yeux.

Bonjour à tous !

J'ai la joie de vous annoncer que mes études sont quasiment terminées ! 

Une synthèse à rendre, un mémoire à pondre en un an en deux mois, un stage pas si facile à décrocher mais décroché quand même, et un concours Euromédien gagné : le Délit de Pub 2011 (fierté, fierté!).

Me reste plus qu'à être réembauchée par KFC et je fais la danse de la joie.

Joyeux-Anniversaire-Les-Sims.jpg

 

Mes derniers moments à l'école, me dire que plus jamais je passerai des heures collée au radiateur  à écouter béatement des intervenants divers et variés, rattraper des exams et gratter des feuilles doubles, faire semblant de prendre des notes, stresser pour un partiel, se lever plus tôt pour finir de bosser, terminer un oral à deux heures du matin, réviser autre chose pendant un cours, se ruiner pour des jambon beurre à cinq euros ... Vivement la quille, ou presque ! Cinq ans après le bac, ça commence à faire long !

Bref, me voilà surtout avec une super nouvelle, depuis le temps que je m'y cogne, que je tourne autour du pot, finie la com', fini les stages de marketing, cette fois, la créa, la vraie, j'y suis, j'en veux !

Concepteur/rédacteur junior dans une très grosse agence, j'en suis toute émoustillée :)

Sinon, vous m'en voyez navrée, je vois passer des pubs mais je n'ai pas le temps de les commenter, ni de les détailler, parce que critiquer c'est bien facile, expliquer en est une autre, et j'aime prendre le temps de faire les choses bien.

Par exemple le dernier changement de logo de Chrome.

Oui Chrome, mon idéal, mon âme soeur, mon après-firefox, ma localisation googlisée, mon essentiel.

Voilà qu'il se fout en version 11 bêta, et du coup, hop, logo tout moche.

1206525-google-chrome-11-logo.png

 Wé, ok, elle introduit trois nouvelles fonctionnalités : 

- Voice Search (reconnaissance vocale sur Google), Page Speed (recherche des raisons du ralentissement de chargement des pages web), et une amélioration des performances d'affichage 3D.

Mais même ! y'a plus important à faire que de pondre un logo aussi laid, non?

Ne t'inquiète pas, Chrome, je t'aime quand même et je te garde.

Dans un tout autre registre, vous avez vu les nouveaux visuels RTL? Classique, mais sympathique ! En soi, du RTL tout craché !

 

Bref, tout ça pour vous dire que je viens de découvrir, et je crois que je débarque, la Renault Twizy ! Gosh, mais qu'elle est laide ! 

On dirait une Smart ! En pire ! Mais qu'est ce que c'est que ces fleurs roues?!

Petit descriptif de la Twizy, voiture électrique made by Renault qui sort fin 2011 ici.

Du coup, Renault, en pleine crise de com, essaye de dévier les regards vers la publicité concernant son nouveau bébé.

twizy8

twizy3

twizy1

Les visuels sont frais, c'est mignon, dizâââgne, ça me fait surtout penser au travail (même si ça n'y ressemble pas) que j'ai dû fournir pour ma part au DC de l'agence où je postulais.

Je m'explique.

Peu convaincu par mon travail créatif, il faut bien l'avouer, mon futur tuteur de stage m'a laissé la possibilité de travailler (entre autres) sur des visuels concernant des produits de grande conso.

Choix arrêté sur la Twingo nouvelle génération et un yaourt. 

J'my suis cassée les dents, en gros, surtout sur la Twingo.

Et l'HSC qui tente d'aider, dans un élan infini d'amour et de partage : "mais dis, pourquoi tu l'aimes ta Twinge?"

* Cri du coeur : "Parce qu'elle est à moiiiiiiii!!" (Oui, j'étais désespérée et vide d'idées).

Du coup, j'en ai pondu une campagne, plus deux pour le yaourt, dont un sobremement intitulé Alléluia, histoire de placer l'intrigue.

Pour en revenir à la mocheté Twizy, la pub me fait surtout penser qu'on fait des belles couleurs pour éviter de s'attarder trop sur la bagnole, mais ça, c'est mon point de vue personnel, au moins, on peut dire que c'est original, la gueule de la caisse toussa hein. (pas convaincue).

Bon, en vrai ça me fait beaucoup penser au sketch de Dany Boon sur la Twingo (oui, la première, la laideronne, la sans direction assistée, celle que tu peux pas aller sur l'autoroute avec quand y'a du vent, couleur caca d'oie, la pire des Twingo); et dans ce sketch il raconte qu'un technicien de chez Renault a fait une blague et a déposé le croquis d'une Twingo en pensant qu'ils allaient bien se marrer et qu'au final, ça avait trop plu.

Voilà à quoi ça m'fait penser, la Twizy. 

Voui, j'ai eu le privilège de monter l'autoroute de Célony à 50 Km/h, avec la Twingo 1, violasse, deux adultes, deux enfants, 6 valises et trois vélos, elle a failli ne pas arriver vivante. Pauvre elle.

Alors que ma Twinge, moi, elle y monte à 70 avec quatre adultes, choupinette.

Alors qu'en vrai, la Twizy, et même la Twingo, ça sort de tonnes d'études de marché, de comportement, de consommation, ça vient de grands pontes de l'ingénieurie qu'ils sont super intelligents et polytechniciens toussa. 

"Des voitures à vivre, avec difficulté..."

Je m'égare, je m'égare, hâte de voir la sortie de cette nouvelle horreur, qui l'achètera, et qui en voudra à ce prix là ! Sincèrement, je ne sais pas comment ils peuvent imaginer que ça ne fera pas un gros bide, mais après tout, qui suis-je, moi, pour leur porter la poisse? 

De toute façon, moi j'suis bonne qu'à rester sous l'eau à imaginer que j'ai la possibilité de ne plus respirer pendant dix minutes (ou pas).

Un p'tit café et au sport, bonne journée à ceux qui me lisent tous les jours ;)

27/11/2010

Côte d'Ivoire : visite éclair dans la préparation de la campagne électorale.

Demain, c'est le moment clé !

Elections historiques et second tour entre le président sortant, Laurent Gbagbo, et l'ex premier ministre Alassane Ouattara.

Le couvre-feu a déjà été décrété à partir de demain soir, voir ce soir, 22H.

Les partisans d'ADO, eux, refusent de le suivre. La suite au prochain épisode...

Je vous parlais il y'a peu de l'affiche "anti contrefaçons".

J'ai eu la chance, peu de jours avant mon départ, d'aller observer, en exclusivité et en toute confidentialité l'impression des affiches du second tour de Gbagbo.

C'était pour moi aussi l'occasion de connaître les différentes machines qui ont servi à imprimer les nombreuses et grandes affiches de la campagne du premier tour.

C'était très.... Instructif ! 

J'étais fière d'être dans le secret.

Place aux photos !

SS856229.JPG

SS856216.JPG

SS856217.JPG

SS856219.JPG

Eh oui, les affiches avaient des noms de code ;)

SS856221.JPG

SS856227.JPG

SS856230.JPG

SS856237.JPG

SS856236.JPG

SS856235.JPG

J'étais excitée comme une puce de connaître les visuels en avant-première ;)

Ils sont posés en ville et partout ailleurs depuis le 21 novembre, minuit.

Je tairai ici mes ressentis quant au côté créatif de la chose.

La tension monte, j'espère que tout va bien se passer, du moins pour le peuple....

Quant à moi, je suis rentrée, passant de +35 à 0 degrés, donc forcément, ça calme, un bon rhume, une écharpe greffée, des tisanes, du sport, et c'est reparti ! ;)

08/09/2010

Docteur Chance, alala dis donc, elle porte bonheur, ah mais oui!

abidjan.jpgAbidjan...

Le bruit, la chaleur, la pollution, les embouteillages, la pauvreté, la misère, la haine dans certains regards, la gêne, la couleur de peau, le bordel en bagnole... Un pays en désuétude, une ancienne gloire française qui se meurt pendant que ********** se prélasse...

 

Mais Abidjan, c'est avant tout l'Afrique ! Et l'Afrique, ça fabrique de la pub !

Situons le contexte.... Environ 30% de la population sachant lire et parfois écrire.

La pub ici, comme dans tout pays d'Afrique pauvre qui se "respecte", évidemment, s'adresse à tout ce pan de la population quasi analphabète.... Publicités visuelles riches en couleurs et en messages "chocs".

"Vous allez adorer vous faire honorer"... Par la banque.

"Yoplait, tu me plais !" Avec un pot de yaourt en réalité (presque) augmentée.

"Docteur chance, elle fait bonheur aux garçons, pas chère!" (avec une belle photo d'érection).

Pour l'instant, je ne prends pas de photos, j'ai horreur de me comporter comme le blanc sans-gêne qui se moque d'eux. Ils sont à plaindre, même si je ris de bon coeur devant les âneries créatives.

"J'ai essayé.... Je ne peux plus m'en passer... Mon nouveau shampoing!"

Le 4X3 est bien sûr légion.

 

468908270.3.jpg

 

Les messages évangéliques sur les taxis : "la grâce de Dieu", "Dieu merci", "si Dieu le veut", "Jésus tout puissant", "Pardonnez nos pêchés", "Dieu est grand", à toutes les sauces, je ne m'en lasse pas.

 

Taxi-Abidjan.JPG

La pub ici s'adresse à des idiots du village, mais aussi à des nouveaux riches bouffis d'orgueil qui mettent des *********** au fond de leur piscine histoire d'étaler leurs richesses.

Les films qui sortent ici ont six mois de retard. La ville est bouffée par la colère et les poubelles qui s'amoncellent.

"Je n'ai pas peur de l'avenir... Je choisis GNF assurances pour la vie."

Quand je lis les journaux locaux, j'apprends que les publicités ici sont créatives, comme au Sénégal, où l'on peut se permettre de ne plus mettre le produit "phare" en premier plan, ou de passer au delà de la femme noire qui sourit, le regard tourné vers le futur.

Je n'en ai pas vu de telles encore.

Orange est omniprésent, soutenu par Voodoo, Euro Rscg...

Les panneaux du mondial sont gigantesques, et trois mois après, encore présents : "j'ai foi en la Côte d'Ivoire. J'ai foi en L'Afrique. Vive l'Afrique, vive 2010."

 

1312544660.JPG

 

Les voitures sont à 95% asiatiques : Hyundai, Toyota, Honda, KIA..

 

abidjan_en_roller_01.jpg

 

Les autres sont allemandes : BMW, Mercedes de l'an pèbre, quelques rares Audi et quelques Golf, vendues par Europ' Auto sur le boulevard VGE (et si ça intéresse quelqu'un, c'est mon père qui a fait la facade en 1987.)

 

images.jpg

 

Aux quelques érudits qui se frayent un chemin dans la publicité digitale, il faut leur expliquer, avec moults chiffres à l'appui, pourquoi le net va révolutionner l'Afrique. Et pourquoi une stratégie média classique n'est plus envisageable pour être à la pointe de la modernité.

Je travaille au Plateau, quartier d'affaires, ancien chef-lieu des Français d'Abidjan. Depuis les évènements, ils sont réfugiés, pour la plupart, terrorisés, dans la zone 4, près de l'aéroport.

J'y vis aussi.

 

plan_adidjan_simple.jpg

 

Avant 2004, ils étaient 30 000 Français ici. Nous sommes actuellement 6000 "expat's".

Les bouchons s'accumulent dès 14H dans la pollution la plus totale. En fin de journée, les nuages noirs de gazole sont tellements importants qu'on a du mal à suivre la rue de vue.

 

Abidjan3.JPG

 

Quand je passe sur le pont, dans les embouteillages, j'ai Marcory d'un côté, palmiers, lagune, quartiers plus riches, européens... De l'autre... J'ai Treichville.

 

ordure-a-treichville.jpg

On m'affirme que c'est moins pauvre qu'Abobo. Ca me fait mal au coeur et je ne peux rien faire.

Je vis reclue comme les autres blancs. Derrières des grillages, des murs, des barreaux, des gardiens, des arms, des alarmes, des portails, de la sécurité, des kalash. Avec un bip à portée de main. Toujours.

J'ai fait une centaine de mètres à pied, les taxis m'engueulent parce que je n'ai pas envie de monter dans leurs poubelles, ça les insulte de voir une blanche qui marche à pied, qui n'a pas besoin d'eux, ça les emmerde.

Moi qui suis autonome en France dans mes déplacements, ici, je dépends d'un chauffeur, de mon supérieur, de mon père, des filles qui peuvent me ramener... C'est trop le bordel.

J'observe la misère et ********* qui grandit. Les élections approchent. Tissu de *******.

Et ce faux-cul de ******** qui trône dans ses affiches de propagande au milieu des poubelles.

 

prix-preservatif.jpg

La liberté d'expression a lieu d'être. Avec modération.

04/06/2010

Adolf est en campagne... mais publicitaire.

Il y'a plus de dix jours,  un panneau d'affichage vantant un magasin sicilien s'est retrouvé affiché dans Palerme et a provoqué une grande polémique.

On peut y voir Adolf Hitler en uniforme militaire rose, un coeur à la place de la croix gammée en brassard, accompagné du slogan "Cambia il tuo stilo, don't follow your leader" (Change ton style, ne suis pas ton chef).

h-3-2086537-1274792541.jpg

A Palerme, la colère gronde.
Dans un pays où le nazisme et le fascisme a si durement regné, la tentation de céder à la protestation est bien plus forte que d'essayer de comprendre le message publicitaire qui tente de passer en force parmi les mentalités.
"Nous ne comprenons pas comment les autorités de la ville ont pu autoriser l'installation d'un tel panneau et nous demandons son retrait immédiat ainsi que de tout autre endroit de la ville ou du département", a écrit le président d'une association de partisans de Palerme.

D'après une autre association italienne, " cet événement grave trouble l'âme des démocrates palermitains, offense ceux qui ont combattu le fascisme nazi et viole nos principes démocratiques et constitutionnels ".

Quel est donc le but de cette campagne ?

Contactée par un journal italien, l'agence de publicité qui a imaginé cette campagne a seulement déclaré qu'elle voulait juste " provoquer et attirer l'œil " et non " faire l’apologie du nazisme ".
Moi je trouve ça intéressant. Beaucoup plus provoquant que ce qu'ils veulent laisser entendre.
Bien sûr que ça allait créer polémique. Mais avouons-le, c'était le but.

1255890352269.jpg

Qu'est-ce qui choque? Hitler gay ou Hitler tout court? Difficile à dire...
Le monstre nazi et son apogée de la terreur a répandu un tabou dont souffrent encore les allemands nés bien après la guerre.
On ne peut parler de ce qu'il s'est passé sur le ton de la dérision.
Seuls certains juifs ayant vraiment connu cette horreur arrivent parfois à faire de l'humour noir. Quand on voit les groupes Facebook  du genre "Anne Franck, trop forte à cache-cache!", et le nombre de protestations et d'insultes sur le wall de ces groupes et tous ces indignés qui n'ont jamais rien vu ! Qui crient au scandale! Qui se laissent porter par la voix du peuple qui condamne cet humour blasphémateur !
De quoi avons-nous le droit de rire? De quoi ne pouvons-nous pas rire? Et pourquoi? Qui décide de ce que je veux? Le dogme? La liberté? L'école? Le gouvernement? L'histoire? L'Europe? Le passé? Les survivants?
Qui sommes-nous pour dire que c'est bien ou que c'est mal?
Comment démêler le vrai du faux?
Je ne dénigre rien.
J'essaye de comprendre comment des enfants comme moi peuvent saisir ce que fut vraiment l'horreur de la guerre. Et d'Hitler.
On nous l'a appris à l'école, longuement. J'étais fascinée, terrifiée. J'ai lu "La part de l'autre", d'Eric-Emmanuel Schmitt, ce bouquin m'a complètement retourné.
Imaginez un seul instant, que le jeune Adolf, en 1908, eut été finalement admis aux Beaux-Arts de Vienne.
Que serait-il arrivé? Comment serait le monde sans le nazisme?
Je m'égare. A vous de vous procurer le précieux ouvrage ;)
Côté pub, je tente, de par mon jeune âge et mes convictions personnelles, d'essayer de voir ce qui se cache de l'autre côté du miroir. Ce que je cherche avant tout, c'est la création, ce qui n'a pas encore été fait, été dit, été imaginé, conceptualisé. Et essayer de comprendre pourquoi. Pourquoi tout ça.

Adolf en homosexuel, très "cage aux folles", choque moins qu'Adolf tout court.

Et puis, c'est pas faux, rien ne sert de suivre un chef. Trace ta route, trace ta voie, regarde où ça peut te mener que de suivre les directives d'un homme qui t'embrigade. Vis ta vie, sois toi même, crois en toi, crois en tes idéaux, respecte toi, sois unique.

Alors, jusqu'où peut on aller? Jusqu'on peut-on prétendre à de la création plutôt que du respect? Où est le respect? A qui, nous, jeune génération Y, devons-nous le respect? A nos grands-parents, qui étaient trop petits? A l'histoire? Aux morts? Au monde?

Ce qui est sûr, c'est que l'agence de pub a fait vraiment parler d'elle, bien plus que de son client. Après, à savoir si l'impact sera négatif sur son image et son audacité de création, seul l'avenir le dira...

Pour ma part, j'aimerai vous faire partager une vidéo qui fait froid dans l'dos. C'est normal, c'est fait pour.

Coïncidence qui n'en est pas une : ça colle avec le sujet du post!

Petit rappel : campagne pub de septembre 2009 par une agence allemande,  Das Comitee, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA.