Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2010

Côte d'Ivoire : Quand la France communique à reculons !

jacques-seguela.jpgBien le bonjour, gens.

Je sais, je suis au ralenti sur le blog.

Et pourtant ! Faute de temps, certainement. Faute de kiff, surtout!

Je continue à faire le tour de mes blogs favoris tous les jours, et rien ne me fait bander (pardonnez-moi l'expression).

Je trouve pas LA pub de fin d'année, le coup de coeur en affichage, en web...

Donc plutôt que d'étaler, de RT (façon blog), de faire des liens sans intérêt, je préfère m'abstenir.

Mais là, ce matin, je me sens obligée de parler d'un truc.

Et merde, c'est encore lié à la Côte d'Ivoire! Oui.... Mais pas que!

Souvenez-vous le premier tour de l'élection, le 31 octobre !

L'agence Euro RSCG était fière, presque discrète tout de même, d'avoir fait les affiches de Gbagbo, le président sortant : du Séguéla tout craché, la force tranquille, Mitterrand, toussa.

 

campagne lectorale.JPG

 

Jusque là, tout va bien.

Triche, rupture de la CEI, prise de pouvoir limite putsch/coup d'état, j'y suis j'y reste, qu'il dit.

Mais que fait Euro RSCG dans tout ça? Ils tentent de sauver la face.

Jacques Séguela, le 22 décembre, à la veille d'un écrasement de la population ivoirienne dans le sang, affirme que Euro RSCG avait "stoppé" toute "collaboration" avec Laurent Gbagbo, qu'ils conseillent depuis de nombreuses années, "dès les premiers incidents".

Celui-ci affirme également que dès que les premiers incidents avaient commencé, tout le monde s'était retiré, et toute collaboration instantanément stoppée.

Jacques Séguela a ajouté qu'Euro RSCG était "prête à faire campagne pour des candidats, à condition qu'on ait le sentiment qu'ils vont être démocratiques."

Pas de bol, ils ne le sont plus ! 

Se replaçant en position de consultant, Monsieur Séguela nie avoir récolté de l'argent vis à vis de cette campagne.

Que penser alors?

La seule chose qui me chagrine, c'est le fait que Monsieur Gbagbo, le patriote, le boulanger, prône l'ivoirité avant toute autre chose, refoule les Français... Mais ne s'est pas entouré d'Ivoiriens durant toute sa campagne... Plutôt de Libanais, de Ghanéens, de Libériens.. Et des bons gentils Français du PS, tellement coupains avec Gbagbo qu'ils sont venus le soutenir pendant le premier tour.. Et filé vite vite à l'anglaise en se drapant dans leur dignité...

Quelle histoire....

Une chose est sûre : Euro RSCG se doit de communiquer sur son image et sur ses positions avant que le feu n'embrase Abidjan, même si, dans le fond, ce ne sont que quelques affiches... Ca ne fait que commencer...

Même Marine le Pen se met à défendre les intérêts des pauvres ressortissants Français expatriés en CI. On n'est pas sorti de l'auberge...

Chacun a son mot à dire dans l'histoire, les politiciens français me font penser à des chacals prêts à tout pour obtenir leur morceau de viande... 

Quant aux résidents à qui l'on demande de quitter provisoirement la Côte d'Ivoire, plus de la moitié d'entre eux ne le feront pas : ils se sentent chez eux, ils ne veulent pas laisser leur maison, pas tomber dans la peur et la panique, ce sont des vieux de la vieille... Les autres auront fait rapatrier leurs enfants, ou sont venus en France plus tôt que prévu pour Noël (comme mes parents).

Heureusement, d'ailleurs, que quelques intrépides restent soutenir la CI dans ces conditions dramatiques... Il va sans dire que les grands groupes Français n'ont évidemment pas tardé à faire rapatrier hommes, femmes, enfants et animaux de compagnie, histoire de ne pas avoir de "risque".

Et puis un big up aux membres du PS qui, dans une cacophonie assourdissante, ont tour à tour félicité Gbagbo, Ouattara, puis se sont engueulés, marchés sur les pieds, les plates bandes... Félicitations !

Comment qu'il dit déjà Monsieur Lang, déjà?

"Laurent Gbagbo, symbole de la démocratie, de la liberté et du respect des peuples..."

 

Gbagbo031210300.jpg

 

27/11/2010

Côte d'Ivoire : visite éclair dans la préparation de la campagne électorale.

Demain, c'est le moment clé !

Elections historiques et second tour entre le président sortant, Laurent Gbagbo, et l'ex premier ministre Alassane Ouattara.

Le couvre-feu a déjà été décrété à partir de demain soir, voir ce soir, 22H.

Les partisans d'ADO, eux, refusent de le suivre. La suite au prochain épisode...

Je vous parlais il y'a peu de l'affiche "anti contrefaçons".

J'ai eu la chance, peu de jours avant mon départ, d'aller observer, en exclusivité et en toute confidentialité l'impression des affiches du second tour de Gbagbo.

C'était pour moi aussi l'occasion de connaître les différentes machines qui ont servi à imprimer les nombreuses et grandes affiches de la campagne du premier tour.

C'était très.... Instructif ! 

J'étais fière d'être dans le secret.

Place aux photos !

SS856229.JPG

SS856216.JPG

SS856217.JPG

SS856219.JPG

Eh oui, les affiches avaient des noms de code ;)

SS856221.JPG

SS856227.JPG

SS856230.JPG

SS856237.JPG

SS856236.JPG

SS856235.JPG

J'étais excitée comme une puce de connaître les visuels en avant-première ;)

Ils sont posés en ville et partout ailleurs depuis le 21 novembre, minuit.

Je tairai ici mes ressentis quant au côté créatif de la chose.

La tension monte, j'espère que tout va bien se passer, du moins pour le peuple....

Quant à moi, je suis rentrée, passant de +35 à 0 degrés, donc forcément, ça calme, un bon rhume, une écharpe greffée, des tisanes, du sport, et c'est reparti ! ;)

15/11/2010

Côte d'Ivoire : quand la créativité pointe le bout de son nez !

Hey people !

Il faut absolument que j'vous fasse part de mes deux coups de coeur en affichage !

Sans plus de suspense ...

SS856189.JPG

Eh oui... La campagne du second tour n'est pas encore officielle !

Mais c'est la croix et la bannière (vous me passerez l'expression) pour que les annonceurs arrivent à afficher quelque chose au milieu de la compétition !

Je trouve cette affiche d'une grande drôlerie (totalement drôlesque, même) :

c'est pertinent, ironique et tout à fait dans le mouv ! Grande promesse électorale que des mains propres, dans un pays où malheureusement, hygiène et ordures vont de pair...

Le ton est sympa, ça fait sourire, c'est créatif, dans un pays comme la Côte d'Ivoire, c'est carrément osé, et moi j'ai kiffé ! Reste maintenant aux Ivoiriens à adhérer au produit, j'espère que ça sera le cas ;)

La deuxième, je l'admire depuis plusieurs mois, et maintenant que mon séjour touche à sa fin, je me devais de l'immortaliser.

Bravo Yoplait pour cette réalité presque augmentée !

 

SS856192.JPG

SS856193.JPG

 

Admirez la délicatesse du perfectionnement de la languette : j'adore !

 

SS856194.JPG

 

Le panneau est gigantesque, paumé au milieu de la cambrousse où passent tous les blancs qui partent en week-end : Yoplait est fort, c'est très bon.

 

 

 

Je vous laisse sur LE teasing de la semaine...

 

SS856209.JPG

 

 

Alors, à votre avis, qui a pondu cette campagne des plus.... surprenantes ?!

 

 

La réponse la semaine prochaine ;)

Souhaitez-moi bon vol, je décolle mercredi soir :) :)

 

25/10/2010

La pub en Côte d'Ivoire, le ton est donné pour les élections !

Le 31 octobre 2010, date fatidique, attendue depuis plus de 10 ans en Côte d'Ivoire par tout le peuple (ou presque).

Bien sûr, c'est l'occasion de promouvoir la paix entre les ethnies, d'aller voter "dans le calme" et de "respecter les choix des urnes".

Mais c'est aussi, et surtout l'occasion pour tous les candidats d'exposer leurs idées, programmes et choix graphiques pour leur propre campagne.

Je tairai mes mots quant aux budgets, aux chiffres, qui sont confidentiels, et les raisons d'utiliser tout format et moyen permettant la communication la plus impactante possible en Côte d'Ivoire.

Pas par envie, non, par nécessité, car je n'ai pas, pendant toute la durée de mon séjour, le droit de piailler et d'exposer mes ressentiments.

Cependant, je peux vous montrer comment les principaux candidats ont décidé de communiquer !

SS856155.JPG

SS856157.JPG

SS856163.JPG

SS856166.JPG

SS856176.JPG

SS856177.JPG

SS856178.JPG

SS856183.JPG

SS856185.JPG

campagne lectorale 006.JPG

campagne lectorale 040.JPG

campagne lectorale.JPG

J'ai pu apercevoir (et malheureusement pas toujours pu photographier) d'autres affiches pour les candidats officiels, mais seuls Gbagbo, Bédié, et Ouattara sont vraiment présents partout.

En dehors de la ville, les affiches à l'effigie du président sont parfois déchirées ou abîmées, d'autres sortent un peu la tête de l'eau et deviennent visibles, notamment Jacqueline Oble.

En tout cas, en plein coeur d'Abidjan, l'on peut aussi assister à des manifestations des partis, les entendre scander et défiler dans la rue, et puis poser des drapeaux un peu partout (qui sont pour la plupart remplacés retirés le lendemain).

Concernant les campagnes sur Internet, outre les décisions prises sur les sites propres de chacun des candidats, je suis bien placée pour ne pas pouvoir en parler car LE site où il faut être et qui gère les habillages des campagnes est édité, actualisé et créé par la boîte où je travaille.

Vous comprendrez, chers lecteurs, j'en suis sûre, mon silence des plus honorables...

On a eu droit aussi au largage de fly par avion sur des quartiers cibles de la ville.

Personnellement, j'en étais à mes premiers bassins dans la piscine du club de sport quand j'ai vu au fond de l'eau au moins trois tracts à l'effigie de Gbagbo que je suis allée récupérer rapidement. (Ca me faisait trop plaisir.)

J'ai pu voir des affichettes collées sur des arrières de voiture (mais comment ils font pour y voir?), et puis des affiches de toutes les tailles, toutes les formes, surtout pour le président sortant.

La campagne va encore battre son plein toute cette semaine.

31 octobre.

Je tire mon chapeau (comment ça, j'en ai pas?) aux deux, trois annonceurs qui ont quand même réussi à afficher pendant la durée des élections, à mon avis, comme on dit chez moi "ils ont dû payer BONBON!".

bonbon.jpg

'Pi sinon, je vous ai dit qu'un monstrueux contingent français était arrivé?

Et qu'il patrouillait  repérait visitait la ville avec tank, camions,gendarmerie nationale (putain, ça m'a fait tout drôle !) ? Le tout créant un trafic monstre sur le VGE...

Ahh, l'armée française... Et ses forces spéciales...

Si on voulait se faire discret, nous les toubabous, c'est raté. M'enfin.

BREF, comme on dit.

T'façon, on risque rien, hein. Hein?.

On s'en fout, y'aura Jack Lang himself qui sera là. Alors, hein.

 

2254829325_small_1.jpg

 

Les femmes et les enfants d'abord !! J'ai même pensé qu'Euromed pourrait me rapatrier me vénérer parce que je suis obligée j'ai le courage de rester, dèh!.

Pour finir, je terminerai sur cette phrase mythique immaculée du Président Gbabo qui titre le Jeune Afrique de la semaine dernière : "j'y suis, j'y reste!".

Bon, j'vous laisse, je dois aider ma mère à faire des provisions.

Nb : pour des raisons d'égalité politique, les candidats sont : Gbagbo, Ouattara, Bédié, Jacqueline Oble Lohoues, Adama Dahico, Paul Akoto Yao, Gnamien Kona, Francis Wodie, Dr Toikeusse Mabri, Tohou, Kouadio Siméon, Anaky Kobena, Enoh Aka N'douba, Tagoua Pascal... 

 

gbagbo ja.JPG

 

08/09/2010

Docteur Chance, alala dis donc, elle porte bonheur, ah mais oui!

abidjan.jpgAbidjan...

Le bruit, la chaleur, la pollution, les embouteillages, la pauvreté, la misère, la haine dans certains regards, la gêne, la couleur de peau, le bordel en bagnole... Un pays en désuétude, une ancienne gloire française qui se meurt pendant que ********** se prélasse...

 

Mais Abidjan, c'est avant tout l'Afrique ! Et l'Afrique, ça fabrique de la pub !

Situons le contexte.... Environ 30% de la population sachant lire et parfois écrire.

La pub ici, comme dans tout pays d'Afrique pauvre qui se "respecte", évidemment, s'adresse à tout ce pan de la population quasi analphabète.... Publicités visuelles riches en couleurs et en messages "chocs".

"Vous allez adorer vous faire honorer"... Par la banque.

"Yoplait, tu me plais !" Avec un pot de yaourt en réalité (presque) augmentée.

"Docteur chance, elle fait bonheur aux garçons, pas chère!" (avec une belle photo d'érection).

Pour l'instant, je ne prends pas de photos, j'ai horreur de me comporter comme le blanc sans-gêne qui se moque d'eux. Ils sont à plaindre, même si je ris de bon coeur devant les âneries créatives.

"J'ai essayé.... Je ne peux plus m'en passer... Mon nouveau shampoing!"

Le 4X3 est bien sûr légion.

 

468908270.3.jpg

 

Les messages évangéliques sur les taxis : "la grâce de Dieu", "Dieu merci", "si Dieu le veut", "Jésus tout puissant", "Pardonnez nos pêchés", "Dieu est grand", à toutes les sauces, je ne m'en lasse pas.

 

Taxi-Abidjan.JPG

La pub ici s'adresse à des idiots du village, mais aussi à des nouveaux riches bouffis d'orgueil qui mettent des *********** au fond de leur piscine histoire d'étaler leurs richesses.

Les films qui sortent ici ont six mois de retard. La ville est bouffée par la colère et les poubelles qui s'amoncellent.

"Je n'ai pas peur de l'avenir... Je choisis GNF assurances pour la vie."

Quand je lis les journaux locaux, j'apprends que les publicités ici sont créatives, comme au Sénégal, où l'on peut se permettre de ne plus mettre le produit "phare" en premier plan, ou de passer au delà de la femme noire qui sourit, le regard tourné vers le futur.

Je n'en ai pas vu de telles encore.

Orange est omniprésent, soutenu par Voodoo, Euro Rscg...

Les panneaux du mondial sont gigantesques, et trois mois après, encore présents : "j'ai foi en la Côte d'Ivoire. J'ai foi en L'Afrique. Vive l'Afrique, vive 2010."

 

1312544660.JPG

 

Les voitures sont à 95% asiatiques : Hyundai, Toyota, Honda, KIA..

 

abidjan_en_roller_01.jpg

 

Les autres sont allemandes : BMW, Mercedes de l'an pèbre, quelques rares Audi et quelques Golf, vendues par Europ' Auto sur le boulevard VGE (et si ça intéresse quelqu'un, c'est mon père qui a fait la facade en 1987.)

 

images.jpg

 

Aux quelques érudits qui se frayent un chemin dans la publicité digitale, il faut leur expliquer, avec moults chiffres à l'appui, pourquoi le net va révolutionner l'Afrique. Et pourquoi une stratégie média classique n'est plus envisageable pour être à la pointe de la modernité.

Je travaille au Plateau, quartier d'affaires, ancien chef-lieu des Français d'Abidjan. Depuis les évènements, ils sont réfugiés, pour la plupart, terrorisés, dans la zone 4, près de l'aéroport.

J'y vis aussi.

 

plan_adidjan_simple.jpg

 

Avant 2004, ils étaient 30 000 Français ici. Nous sommes actuellement 6000 "expat's".

Les bouchons s'accumulent dès 14H dans la pollution la plus totale. En fin de journée, les nuages noirs de gazole sont tellements importants qu'on a du mal à suivre la rue de vue.

 

Abidjan3.JPG

 

Quand je passe sur le pont, dans les embouteillages, j'ai Marcory d'un côté, palmiers, lagune, quartiers plus riches, européens... De l'autre... J'ai Treichville.

 

ordure-a-treichville.jpg

On m'affirme que c'est moins pauvre qu'Abobo. Ca me fait mal au coeur et je ne peux rien faire.

Je vis reclue comme les autres blancs. Derrières des grillages, des murs, des barreaux, des gardiens, des arms, des alarmes, des portails, de la sécurité, des kalash. Avec un bip à portée de main. Toujours.

J'ai fait une centaine de mètres à pied, les taxis m'engueulent parce que je n'ai pas envie de monter dans leurs poubelles, ça les insulte de voir une blanche qui marche à pied, qui n'a pas besoin d'eux, ça les emmerde.

Moi qui suis autonome en France dans mes déplacements, ici, je dépends d'un chauffeur, de mon supérieur, de mon père, des filles qui peuvent me ramener... C'est trop le bordel.

J'observe la misère et ********* qui grandit. Les élections approchent. Tissu de *******.

Et ce faux-cul de ******** qui trône dans ses affiches de propagande au milieu des poubelles.

 

prix-preservatif.jpg

La liberté d'expression a lieu d'être. Avec modération.