Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2012

Vivre vite pour rester jeune : jusqu'où en crèverons-nous?

Et je suis là, chaque jour, à chercher du travail, une offre désespérément introuvable, éplucher les annonces, relire, relancer, y croire, espérer, me décourager, attendre, en vouloir, positiver, avancer, reculer, chouiner, me battre, me résigner, avec l'envie, la peur, l'angoisse, l'ambition au fond du bide.

 

Trouver un travail en 2012.

 

Jusqu'où irons-nous?

 

Voici la vidéo gagnante du séminaire de L'ISEG Marketing & Communication School.

Je n'ajouterai aucun commentaire; je trouve que la réflexion se doit d'être personnelle, et la claque dans la gueule, pour ma part, est bien présente.

 

 

Et pour finir sur une petite touche d'humour, une publicité Pages Jaunes pas très récente mais qui me fait du bien, qui me ramène en arrière, à l'époque où je trouvais que la publicité était drôle, magique, accessible, marrante, intelligente.


Ne me demandez pas pourquoi car au fond, elle n'a rien d'intelligente, j'étais toute jeune et elle m'a touché! ;)

Via Publigeekaire

27/01/2012

Lors du Super Bowl, Doritos ne vous prend pas pour des pigeons !

Le Super Bowl, l'occasion d'une grande fête des beaufs du football américain, mais surtout l'occasion pour les annonceurs de rivaliser d'ingéniosité face à une audience inmanquable chaque année !

Ainsi, au vu des prix pratiqués par les régies lors de ce rassemblement télévisuel, créativité, impactage, eye catcher, call to action et autres superlatifs sont de mise pour les agences de pub !

Le grand gagnant de l'année dernière, souvenez-vous, c'était Volkswagen, avec le lancement de la campagne The Force :


Mon coup de coeur de cette année, c'est Duritos, marque grasse américaine de chips tortillas.

Outre la stratégie communautaire plutôt classique, annuelle (et qui marche), consistant à faire voter le public pendant de longues semaines, et ce, en les encourageant à le faire de manière quotidienne, pour des publicités qui grimperont les échelons jusqu'à la sioupere finale avant le Sioupeure BIG GAYME, non, c'est la créativité décalée chère à cette marque qui a franchi, selon moi, un haut niveau !

Ce spot est tout simplement "wtf", hors de propos, complètement chelou, useless et hilarant.

Une super pub quoi ;) !


Bref, les autres publicités en finale sont très très sympas, mais celle-ci est "direct dans mes favori(e)s".

N'hésitez pas à aller vous faire votre propre avis sur : http://www.crashthesuperbowl.com/ ;)

Pour les éditions précédentes, merci de prendre part à l'excellentissime Snack attack en 2010 :


Une finaliste de 2009 : 


Et la gagnante de 2011, idée classique mais quand même sympa :