Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2013

Beyonce, au top du marketing pour Noël !

Mais "what a surprise" !!!

Que se passe t'il sur l'Internet, dans la nuit du 12 au 13 décembre 2013?

Beyonce-vient-de-sortir-un-album-visuel-surprise_portrait_w532.jpg

V'la que la Queen B, alias Beyonce l'indestructible diva, nous sort un album ....

sur Itunes !

Annoncé sur Facebook, sur Instagram, et puis c'est tout !!!!


 

Les fans hystériques et complètements abasourdis n'en reviennent pas : exit la promo démentielle du dernier Britney Spears, ou la langue de Miley, non! Queen Bee nous a pondu son album dans le secret le plus total, loin des habitudes, avec Sony mis dans le secret, et une négociation aux p'tits oignons avec Apple...

1441209_10153655881565601_419619701_n.jpg

L'album, 14 titres, vendu d'un seul bloc à 14.99 euros sur Itunes, offre également 17 vidéos (mais où trouve t'elle le temps de faire tout ça??!), et s'accompagnera d'une sortie physique (CD-DVD) le 20 décembre, ainsi que d'une tournée mondiale en 2014.

Me ruant sur Itunes en faisant bééééééé, je n'ai pu qu'observer à quel point le carrousel d'accueil lui était entièrement dédié. Ainsi, Apple en a l'exclusivité, et les fans du monde entier saluent la force de Beyonce ! Une manière également de lutter contre le piratage! ;)

Bref, une belle leçon de marketing intelligent ! ... Encore faut-il être sûre de ses fans, de son monde, de sa vie, de son succès ;) Ce qui ne semblait pas inquiéter outre mesure la reine Mrs Carter, véritable "control freak" de son image, sa marque, sa vie et sa carrière.

queen-b.jpg

« Je vois la musique, c’est plus que simplement l’entendre. Quand je suis connectée à quelque chose je vois immédiatement un visuel ou une série d’images liées à un sentiment ou une émotion [...]. C’est pour ça que je voulais faire un album visuel, je voulais que les gens entendent les chansons avec les histoires qui sont dans ma tête, parce que c’est ce qui fait que ce sont mes chansons. Je voulais que les gens puissent faire l’expérience de cette vision dans mon cerveau. »

Dans sa vidéo explicative, Honey Bee détaille sa démarche, son envie de sortir des circuits traditionnels de distribution, son dévouement aux fans, et les raisons qui l'ont poussé donc à faire un "album visuel", avec un clip-vidéo luxueux dédié à chaque chanson. Avec un "Part 2" de prévu... 


 

Tout en distillant des teasers de 30 secondes sur Youtube, la Star prouve une fois de plus qu'elle est bien entourée : collaborations prestigieuses, secret tenu jusqu'au bout par les majors et les compagnies, zéro fuite dans la presse, émotion la plus totale au sein de la communauté de fans : c'est le gros lot pour les cadeaux de Noël!!! ;)


 

Bon et en plus, maintenant, pour une meuf anti RnB, je n'ai qu'une envie, c'est de me déhancher le popotin en écoutant l'intégrale de Beyoncé toute l'après-midi!
La Zumba, le Step et le Fitness ont eu ma peau... :(
Si c'est pas malheureux, ça .... Je suis devenue une pouffe !!! :(
 
Heureusement, il nous reste les souvenirs.... hahahaaaaa!!!! 

ORIGINALS.jpg

Beyonce-Unflattering-18.jpg

beyonce_nic_cage copy 2.png

 

05/05/2013

L'avis de Titia : big UP pour Avis de bâtard !

4192_76143231461_174083_n.jpg

Fin 2007 ou début 2008, mon Eddy me propose d'aller voir un groupe de copains à lui : "ils sont cools, ils font du rock, c'est trop bien, et là ils font des concours tremplin à Marseille!"

Avis de bâtard, inspi Noir Dèz, Ska-P, rock, ragga : trois compères varois qui déménagent !

32198_396204696461_7672716_n.jpg

Une ambiance survoltée à chaque rendez-vous, pour un "petit groupe de pacotille comme il y en a tant d'autres", des groupies de la première heure, les familles, les copains; je suis très rapidement conquise par l'énergie que dégagent Michel, Guillaume et Pierrem... Ainsi que leurs proches!

61408_10151178170136462_1039107308_n.jpg

Ils sont complices, humbles, abordables, volontaires, bûcheurs, déconneurs, ils me PARLENT. Il va sans dire que leur musique me fait kiffer.

Les hurlements de Michel. 

Son accent varois qui me va droit au coeur. Et puis leur implication, leur sueur.

11625_10151545108146462_43738393_n.jpg

402359_10151133306596462_1017229364_n.jpg

L'habitude est prise... Avec Eddy, l'Homme, les autres, et toute leur troupe, je les suivrai à chaque concert dans les environs ! Et ça fait cinq ans que ça dure !

246725_10151178169296462_2120011895_n.jpg

Ainsi, depuis plusieurs années, je me régale de leur évolution : jeu de scène, tenue, rythmique, nouveaux titres, arrangements, ambiance, blagues, et SURTOUT la mise en place d'une scène de plus en plus professionnelle... Gommant les trous pour ne laisser que les aspérités! Rien de lisse chez un vrai bâtard.... ;)

Je me fais souvent discrète, au fond de la salle, ou doucement au premier rang, mais bien présente. Je ne compte plus les petits concerts qu'ils ont donné où j'étais là :)

(Toi aussi, trouve la naine à côté du COLOSSE du premier rang !!)

69171_10151210881546462_1747835039_n.jpg

Au final, ces trois loustics déménagent leur race et parcourent leur petit chemin... Depuis leur maxi 6 titres jusqu'à aujourd'hui, printemps 2013, et la sortie tant attendue, l'ACCOUCHEMENT de leur premier bâtard... Du sang, des tripes, des galères, et beaucoup trop d'attente! Il est bien né, le petit ange élu!

 

 

 

L'album "mal étiqueté"... Que je me suis empressée d'acheter dès la fin du concert de lancement :)

 

Aujourd'hui, même si MOI, personnellement, je ne change rien à leurs vies, je suis là, fan, j'attends, je soutiens, je souris, je chante, je fais beaucoup de yaourt, connais les paroles par coeur, je colle des étiquettes sur la Twinge, et j'en parle autour de moi. Parce que j'kiffe les suivre.

Et j'leur souhaite de réussir. Pour le talent. De vrais bâtards méritants...


N'hésitez pas, locaux ou amis du rock, à les suivre sur leur page Facebook :)

Quelques secondes de bonheur sur Deezer... 

14/02/2012

Australian Pink Floyd fait son show !

Avis aux non-fans de PF, avis aux personnes que ça n'intéresse pas, à ceux qui pensent que Pink Floyd, c'est "de la branlette intellectuelle", à ceux qui n'aiment pas, à ceux qui ne veulent pas en savoir plus... 

NE LISEZ PAS CET ARTICLE HYSTERICO-PRE-PUBERE-CRITIQUE-PAS-SI-OBJECTIVE d'un pur concert tribute de Pink FLOYD!

 

...

 

 

 

En Juin 2011, je suis partie à Paris avec l'HSC, découvrant Bercy pour la première fois, à l'occasion du Wall Tour de Roger Waters. J'en ai pris plein la gueule, ai chialé de mes deux oreilles, ce n'était pas un concert, c'était un spectacle, grandiose, magnifique, mégalo, prenant aux tripes, bref, fantastique.

Les mots me manqueraient presque pour décrire ce moment inoubliable pour tout fan qui se respecte. Je n'ai encore à ce jour lu aucune personne affirmant s'être emmerdé(e) durant ce spectacle.

Bref.

Du coup, frustrée et réaliste, je pige vite que Pink Floyd, c'est fini, je les verrai jamais en live, je ne verrai jamais Gilmour avec de beaux cheveux longs et jeune ailleurs qu'en photo.

australian pink floyd show,roger waters,david gilmour,bercy,le dôme marseille,concert,pulse

Je n'écouterai jamais Echoes en live.

Soit.

Alors, quand une copine, revenant de Waters tout comme moi, m'apprend l'existence d'un tribute officiel, the Australian Pink Floyd, je saute sur l'occasion, malgré quelques craintes, pour prendre les places du concert programmé à Marseille ce 12 Février 2012.

australian pink floyd show,roger waters,david gilmour,bercy,le dôme marseille,concert,pulse

Peur d'être déçue, peur de la copie, fantasme de voir Gilmour jouer de nouveau avec eux, envie d'écouter du bon son, envie de vibrer, envie de rêver, envie de pleurer.

"T'imagines les oufs ils commencent par "In the Flesh" comme Waters?!! Mouahaha!!"

They did.

Le show commence à 19h00 pétantes, avec de superbes effets de lumière qui ne sont pas sans rappeler l'époque Pulse, avec beaucoup, beaucoup de Division Bell.

australian pink floyd show,roger waters,david gilmour,bercy,le dôme marseille,concert,pulse

Bien évidemment, je me tape un mec qui pue, à moitié assis sur mes genoux, alors que notre rangée est totalement libre, tremblant, pas net, chelou, scrutant la foule, totalement dérangé du bulbe. Un coup de coude bien placé le fait se décaler légèrement, malgré la peur au bide qu'il me renvoie illico une mandale dans la bouche. Tout va bien, je vais bien.

Premier effet WAOUH avec le remix inspiré australien de "set the controls for the heart of the sun", avec ambiance Live at Pompéï (mode fan hystérico-branchouille "masturbation intellectuelle").

Un des guitaristes  me bluffe de par l'excellente imitation de la voix de Gilmour. Mais Gilmour est Gilmour (je l'aime), il y a donc deux personnes qui se relaient pour prendre sa voix.

"Waters" est convaincant sur certaines chansons, d'autres non, petite claque sur "The Fletcher Memorial", honte à moi qui ne connaissait que trop mal l'album The Final Cut.

Les images projetées sont sympas, lancinantes, prenantes, psyché, l'hommage rendu à Pink Floyd, Barret, Wright, Gilmour (Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!) est pudique, respecteux, à sa place.

A la fin de cette première partie, on regrette un peu le manque de "lâchage". On sent que c'est du copié/collé pour quasiment tout. En même temps, les gens viennent pour voir PF, mais quid d'un Mozart réinterprété? Je pourrais en discuter durant des heures... L'exercice n'est pas si évident.

Les applaudissements du début commencent à être de plus en plus nourris.

Vient alors "another brick in the wall", et FORCEMENT, tous les gens scandent en choeur; je dois donc être la seule cloche blasée qui trouve que "franchement, résumer l'oeuvre de PF à "we don't need no education", mouais, bof quoi, j'veux dire, bon, Atom Heart Mother quoi..." BREF.

La marionnette du "Teacher" est sympa, mais ne fait pas le poids face au prix spectacle de Waters.

Entracte, nous retrouvons nos copains, verdict unanime : le son est bon, le son est propre, l'ambiance est cool, l'hommage est là, mais nous avons vu Waters, et rien n'égale Waters, et donc si nous n'avions pas vu Waters, on se serait roulés par terre de kiff. Mais nous avons vu Waters. Donc, nous apprécions et nous ouvrons grand nos oreilles.

A peine le temps d'une bière clope, que le show reprend, et on se retrouve, l'HSC et moi, comme deux glands parce que des djeunz nous ont piqués nos places numérotées. On se faufile dans les rangées, paumés, impossible de retrouver nos places alors que "Shine On You Crazy Diamond" commence... On finit par reconnaître un chevelu (et mon clochard a disparu), on s'impose, on s'assoit, on recommence à kiffer.

J'attendais du Dark Side Of The Moon, j'ai été servie ! The Great Gig In The Sky (big up aux choristes, dont une ancienne de PF, fallait pas se louper sur ce coup-là), Us and Them, Time... 

L'ambiance commence carrément à être au rendez-vous, les hurlements de joie sont plus nombreux, les applaudissements plus longs.

Wish You Were Here, Keep Talking, Learning To Fly, High Hopes, One Of These Days...

Fin. "Is there anybody OUT THERE?". Noir.

Je comprends immédiatement de quoi ça s'agit et me lève en hurlant, le poing victorieux "Oui, ouiiii, ouiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!" dans le silence avant le début du premier riff de Comfortably Numb.

Je suis une grosse débile, des larmes me coulent sur les joues. 

Je kiffe ma race, pas autant que Waters, mais j'oublie Waters, je suis juste là à mesurer la chance que j'ai d'écouter une musique pareille, de ressentir autant ces émotions si subjectives et communautaires.

Je regarde les gens autour de moi, et je les vois tous chanter par coeur chaque miette de chaque chanson, nous sommes ensemble.

Le rappel est long, les gens applaudissent et tapent des pieds, la chaleur humaine, Run Like Hell reprend pour notre dernier plaisir de la soirée, 3 longues heures de Pink Floyd dans la tronche.

Je "vois" Pink Floyd par mes oreilles, j'ai la banane, je me suis éclatée. Je dis OUI!

Les Aussie Floyd sont une dizaine de personnes visibles depuis la scène, sinon beaucoup plus en coulisses.

australian pink floyd show,aussie floyd, roger waters,david gilmour,bercy,le dôme marseille,concert,pulse

Oui, sur cette photo, ils sont neuf, mais j'aime bien cette photo.

Nous avons donc passé un chouette moment. La seconde partie est, à mon avis, bien plus prenante et reflet du talent de ce Tribute. Je n'ai jamais payé aussi cher pour un Tribute, et je comprends désormais. 

Mon bémol encore une fois, c'est que ça reste trop pudique, trop fan, ce n'est pas une réinterprétation de PF, mais ce n'est peut-être pas possible?!

Waters vivait The Wall, c'était lui, ça se sentait, c'était son âme (de grand malade).

Mais rien ne peut gâcher une si bonne soirée musicale. Et quel plaisir de se retrouver entre fans.

J'ai trouvé, pour la première fois au Dôme de Marseille, le son très, très, très bon.

A refaire ! Merci les Floyd, toutes générations confondues ! :)

15/11/2011

Les dieux du rock, ou le storytelling par Rolling Stone / Marcel Paris


believe in a new god,marcel,jimi hendrix,tina turner,print,website,marcel paris,jim morissonDécouverte d'une campagne sublime, d'il y a presque six mois, mise en place par Marcel, pour le compte de Rolling Stone... Ce magazine culte, en perte de vitesse en France, connait toujours néanmoins de gros succès lors de ses numéros spécial "stars"...

Ainsi, pour toucher la nouvelle génération, rien de tel qu'un magnifique story telling 360 pour illustrer l'histoire fantastique d'Hendrix, Jim... Et pour l'ancienne génération, savoir qu'il existe actuellement du rock qui claque sa mère, et que chaque jour, il y a possibilité de croire en une nouvelle star... un futur dieu... un vrai de vrai... Bordel, on parle pas d'Amy LAMAISONDUVIN là !

Affichages sauvages, print, collectors, mini-jeux, strat digitale, trois tonnes de contenus sur un site monumental... Je sais pas comment j'ai pu passer à côté ! je n'en ai entendu parler nulle part ! Je vais revoir mes sources... ;)

believe in a new god,marcel,jimi hendrix,tina turner,print,website,marcel paris,jim morisson

Tout est expliqué dans cette vidéo : 

Je vous invite à retracer la vie de Jim et des autres sur ce superbe site riche en contenu et références !

http://www.believeinanewgod.com/

Merci Rolling Stone, merci Marcel !!

believe in a new god,marcel,jimi hendrix,tina turner,print,website,marcel paris,jim morisson

27/10/2011

Compil WTF et vidéos d'octobre 2011...

"Like mah status", c'est le dernier buzz WTF de Miles Jai, jeune drag-queen américain, qui a de nombreuses vidéos à son actif, des fans toujours plus nombreux, et des grimaces de plus en plus atroces, édifiantes, hallucinantes, et tordantes de rire.

Reprendra t'il son souffle un jour? Oh my GERRR.

Of course, la subtilité de ses douces paroles accusatrices défiant la langue de shakespeare (version US prépubère) ne sont pas toujours évidentes, mais le message est là.

Je suis fan.


Passons à la seconde vidéo avec Beyoncé, alias la garce qui "oublie" que ses fans n'ont absolument ni son charisme ni son timbre de voix.... 

On peut alors se demander si au lieu des "you're amazing, you're amazing" que lance cette donzelle à son idole, elle lui suggérait peut être "don't make me sing, don't make me sing"?

La question est là :

doit-on ricaner comme une hyène en se repassant en boucle la vidéo, ou compatir au sort de cette pauvre groupie hystérique qui croupira dans la honte et la déconfiture jusqu'à la fin de sa vie?

Quand je vois ça, je suis bien contente de me dire qu'à certaines époques de ma vie, youtube n'existait pas.


L'an 2000, je regarde les pubs avant d'aller à l'école, je fonds d'amûr pour cette campagne kitchounette et niaise à souhait pour Total, l'oublie, la retrouve par hasard sur un blog de planning strat.


La pub, ça fait parfois des chouettes trucs, des papillons dans ta mémoire.

...et qué s'apelerio Quézac. 

wtf,youtube,red hot chili peppers, i'm with you, coldplay, damon albarn,like mah status,miles jai,beyonce,halo,singing fan,total,le chagrin d'amour,anything for you,buzz

Je vous conseille sinon l'écoute du dernier album des Red Hot, I'm with you, dont je suis super fan (mise à part deux trois bouses VRAIMENT commerciales), et j'ai l'espoir de passer au dessus de mon a priori négatif à l'écoute du dernier Coldplay.

M'en fous, dimanche, je vois Damon aux docks des suds.

wtf,youtube,like mah status,miles jai,beyonce,halo,singing fan,total,le chagrin d'amour,anything for you,buzz

C'est tout, pour le moment.

14/10/2011

Louder is better : ça pulse sur youtube avec Virgin !

virginloudFS1.jpgLa stratégie digitale de Virgin Radio, c'est la nouvelle campagne "louder is better", élaborée par l'agence Buzzman, et elle a de quoi plaire à sa cible des 14-35 ans !

La campagne télé est faite pour marquer les esprits des teens !

et c'est déjà repris partout... CORENTIN !!! Corentiiiiiiin !

Entre nous, il parait que c'est sensé être le rêve de tout ado rebelle qui refuserait de ranger sa chambre... Mais gare aux représailles ;) (maman, si tu me r'gardes...)


La campagne sur Youtube, a, même si déjà faite par Nokia ou d'autres annonceurs, le mérite de VRAIMENT insister sur le son, et en soi, c'est un vrai concept : make it louder, qu'ils disent.

J'ai ricané comme une gosse.

J'ai adoré le bloc opératoire.

Je vous invite à les consulter directement sur Youtube (bah wé, sinon ça marche pas). :

ICI, sur la chaîne VIRGIN RADIO.

Et même si je regrette intensément la disparition d'Europe 2, et la bouse qui passe actuellement sur les ondes de Virgin... j'ai kiffé.

 Bravo Buzzman ;)

13/07/2010

Astropolis : Quand les hippies se font censurer par les cathos !

old_hippie_very_old_hippies_1.jpgAstropolis, c'est LE festival électro à Brest. Tous les digitales natives (et plus) rêveurs s'y retrouvent chaque été.

Le thème de cette année? Hippie !

Révolution douceur, flower power, musique psychédélique dans un aspect bucolique et peace and love kitch à souhait... Du pur fantasme pour les nostalgiques de Woodstock.

Cette année, les organisateurs du festival souhaitaient des visuels frais, champêtres, fleurant bon la campagne, la bouse de vache et le naturel.

Ainsi, la pub est simple : Adam et Eve, 20 ans, dans leur plus simple appareil, leur pudeur floutée par une belle peinture rose photoshopée... Des vaches (prénommons-les Marguerite et Huguette), dans un pur esprit "make love not war".

Et comme d'habitude, les jeunesses catholiques indignées (ou plutôt le MJCF) ne sont jamais très loin!

Après avoir exorcisé le Hellfest à grand renfort d'eau bénite, de Jésus Marie Joseph, de crucifix... Ou encore, après avoir fait la queue devant les concerts de Marylin Manson (j'avais tant ri -pardonnez moi- de voir des encapuchés avec leurs crucifix et leurs vierges sous la flotte en pleine nuit afin d'expier mes pêchés et prier pour le salut de mon âme)... Ils sont de retour !

L'affiche Hippy Freak, placardée dans les rues de Brest, choque, froisse, gêne. En tout cas le MJCF l'a fait savoir via de gros stickers collés sur de nombreuses affiches du centre-ville de la commune bretonne.

astropolis-mouvement-de-la-jeunesse-catholique-6069890tnvzn_1713.jpg
C'est frais, original, pour le coup, on dirait les autocollants du FN.

Sollicité pour des explications, le Mouvement, basé à Paris, a admis l'existence de ces autocollants "maison" mais fait savoir qu'il "ne pouvait pas savoir qui les collait" sur les affiches du festival", "que ça pouvait venir de n'importe qui" ou encore "que tout le monde était très occupé à préparer les camps" d'été de l'organisation... Quant au président de l'association, Fabien Fouchet, il n'a pas voulu prendre le combiné, laissant juste échapper un "j'en ai rien à faire !" assez sonore pour être entendu de l'autre côté du fil.

Côté Astropolis, on préfère en rire !

"Le mouvement de la jeunesse catholique est totalement hors sujet, estime Gildas Rioualen, l'organisateur. Il n'y a rien de porno dans notre démarche, on voulait juste évoquer la nature et la liberté de faire la fête dans les limites du raisonnable...Maintenant les jeunes catholiques sont peut être de très jeunes enfants, poursuit-il, mais ils ont sûrement d'autres actions à mener en ce moment pour redorer le blason de leur Eglise..."

Sur son blog où l'on peut voir une version non édulcorée de son affiche, le festival réagit dans un billet où il est notamment rappelé que "le big boss n'a pas déposé Adam et Eve en costards cravates dans le jardin d'Eden". Le texte a été envoyé au MJCF, sans réaction pour le moment.

Le mot de la fin ? N'oubliez pas que vous pouvez devenir coopérateur du MJCF en vous engageant à prier quotidiennement pour le Mouvement. Et surtout joindre une noble cause qui déplacerait des montagnes pour mener de vraies batailles importantes. LOL.

13681_540.jpg

Source : TF1 News