Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2013

OUI au Reverse Thinking ! Bravo à OUI Marketing !

Capture-d’écran-2013-05-23-à-17.26.361.pngParmi mon fil d'actualité il y a quelques jours, je vois tourner une vidéo, auto-promotion d'une agence canadienne, Oui Marketing. J'me dis ok, bof, encore une énième agence qui va nous époustoufler par sa vision des choses... M'allez ça va, je regarde au cas où !

Petite claquosse dans ta face !

Puisque tout passe par la maîtrise du discours, alors ce spot de publicité en est la preuve !

Au delà de la création, du serpent qui se mord la queue et qui ne nous incite qu'à une seule chose : liker, partager, doubler le ROI, retwitter et surtout FAIRE LE BUZZ, ici, le langage et son maniement marketing reprennent leur fonction première : sortir des clichés, être talentueux, audacieux, CREATIF. 

Et même si l'agence n'est pas la première à utiliser cette technique du Reverse Thinking (lecture à double sens/lecture à l'envers - ça ne vous rappelle pas Georges Sand?)... C'est réussi !

Plus de publicités à double lecture chez Joe la Pompe...

A tchao bon week-end avé le Mistral ! ;)

18/05/2013

La représentation des femmes dans la pub, on en parle encore?

Pas besoin de vous le dire mille fois, je suis persuadée que vous l'aviez vu par vous mêmes : depuis de nombreuses années, la femme sert de support à la publicité. Tour à tour femme-objet, trophée, cliché sexiste, housewife débile voire source de perversion par excellence; ces visions tranchées de la femme telle qu'on la conçoit sur le papier et dans les médias a un effet pervers sur de nombreuses générations, et ce, depuis un sacré paquet d'années ! 

Allez, un exemple au hasard : LA MODE.

american-apparel.jpg

sexytrash03.jpg

 

N'oublions pas nos amis les hommes ;) Avilissants, violents, agressifs, macho ou carrément stupides, dépassés, esclaves, à l'extrême opposé !

72190168.jpg

sexytrash11.jpg

sexytrash12.jpg

72527685.jpg

Bref, dans la publicité, tout est codifé, bousculé, brutalisé, rapidement démodé ou porté aux nues !

On a surtout l'habitude des postures obscènes des mannequins... Et à l'inverse de l'Amérique hypocrite et puritaine qui crie au scandale pour un Happy Meal ou un Nipplegate, ici, où règne Photoshop et le magazine de poulettes-débiles-qui-veulent-atteindre-l'orgasme-avec-"Jules", nous nous en offusquons beaucoup moins. Les moeurs à la française? 

Trois étudiants canadiens se sont mis en tête d'inverser les stéréotypes qui jalonnent la pub actuelle.

C'est drôle, c'est un peu moralisateur, mais c'est innovant et a le mérite de retenir l'attention.

Au final, ça ne changera rien. L'important, c'est d'arrêter de lire Grazia, Be, Biba et J&J d'y croire et d'être avertie ! Ouvrez l'oeil et soyez prudent(e)s ;)

16/05/2013

Wonderfilled, le nouvel hymne d'Oreo !

La phrase du jour, c'est : I wonder if... I gave an Oreo to someone, what would happen next?

(Et pour les non-bilingues : Je me demande... Si je donnais un Oreo à quelqu'un, qu'arriverait t'il ensuite?)

Et oui ! Oreo, la marque non contente de régaler sa communication avec ses followers et nombreux fans exclusifs sur les réseaux sociaux, arrive tout de même à nous sortir un petit bijou, niais à souhait, graphique, punchy, et qui meugnonise l'enfant qui reste au fond de nous ! Si c'est ti pas mignon !

Merci à THE MARTIN AGENCY pour cette jolie création... Qui semble sans prétention, et pourtant ! Quelle idée plus merveilleuse que de rassembler sa communauté auprès d'un véritable hymne?! Nous sommes tous merveilleux. Remplis de bonheur grâce à OREO! Wonderfilled :)

Tout ceci sent bon les études de cas de storytelling dans les écoles de com' !

Le marketing m'émeut. Le cynisme l'émotion m'étreint.

Je veux manger du bonheur, moi aussi, encore, toujours plus fort, toujours plus, je veux goûter au plaisir Oreo. Laissez moi manger mabananetoutnusurlaplage l'arc en ciel de l'épanouissement gustatif.

Allez, n'oublions pas qu'Oreo, c'est aussi pour ça qu'on les aime !

931342_380777175371044_665514237_n1.jpg

o-OREO-GAY-PRIDE-570.jpg

05/05/2013

L'avis de Titia : big UP pour Avis de bâtard !

4192_76143231461_174083_n.jpg

Fin 2007 ou début 2008, mon Eddy me propose d'aller voir un groupe de copains à lui : "ils sont cools, ils font du rock, c'est trop bien, et là ils font des concours tremplin à Marseille!"

Avis de bâtard, inspi Noir Dèz, Ska-P, rock, ragga : trois compères varois qui déménagent !

32198_396204696461_7672716_n.jpg

Une ambiance survoltée à chaque rendez-vous, pour un "petit groupe de pacotille comme il y en a tant d'autres", des groupies de la première heure, les familles, les copains; je suis très rapidement conquise par l'énergie que dégagent Michel, Guillaume et Pierrem... Ainsi que leurs proches!

61408_10151178170136462_1039107308_n.jpg

Ils sont complices, humbles, abordables, volontaires, bûcheurs, déconneurs, ils me PARLENT. Il va sans dire que leur musique me fait kiffer.

Les hurlements de Michel. 

Son accent varois qui me va droit au coeur. Et puis leur implication, leur sueur.

11625_10151545108146462_43738393_n.jpg

402359_10151133306596462_1017229364_n.jpg

L'habitude est prise... Avec Eddy, l'Homme, les autres, et toute leur troupe, je les suivrai à chaque concert dans les environs ! Et ça fait cinq ans que ça dure !

246725_10151178169296462_2120011895_n.jpg

Ainsi, depuis plusieurs années, je me régale de leur évolution : jeu de scène, tenue, rythmique, nouveaux titres, arrangements, ambiance, blagues, et SURTOUT la mise en place d'une scène de plus en plus professionnelle... Gommant les trous pour ne laisser que les aspérités! Rien de lisse chez un vrai bâtard.... ;)

Je me fais souvent discrète, au fond de la salle, ou doucement au premier rang, mais bien présente. Je ne compte plus les petits concerts qu'ils ont donné où j'étais là :)

(Toi aussi, trouve la naine à côté du COLOSSE du premier rang !!)

69171_10151210881546462_1747835039_n.jpg

Au final, ces trois loustics déménagent leur race et parcourent leur petit chemin... Depuis leur maxi 6 titres jusqu'à aujourd'hui, printemps 2013, et la sortie tant attendue, l'ACCOUCHEMENT de leur premier bâtard... Du sang, des tripes, des galères, et beaucoup trop d'attente! Il est bien né, le petit ange élu!

 

 

 

L'album "mal étiqueté"... Que je me suis empressée d'acheter dès la fin du concert de lancement :)

 

Aujourd'hui, même si MOI, personnellement, je ne change rien à leurs vies, je suis là, fan, j'attends, je soutiens, je souris, je chante, je fais beaucoup de yaourt, connais les paroles par coeur, je colle des étiquettes sur la Twinge, et j'en parle autour de moi. Parce que j'kiffe les suivre.

Et j'leur souhaite de réussir. Pour le talent. De vrais bâtards méritants...


N'hésitez pas, locaux ou amis du rock, à les suivre sur leur page Facebook :)

Quelques secondes de bonheur sur Deezer...