Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2013

La représentation des femmes dans la pub, on en parle encore?

Pas besoin de vous le dire mille fois, je suis persuadée que vous l'aviez vu par vous mêmes : depuis de nombreuses années, la femme sert de support à la publicité. Tour à tour femme-objet, trophée, cliché sexiste, housewife débile voire source de perversion par excellence; ces visions tranchées de la femme telle qu'on la conçoit sur le papier et dans les médias a un effet pervers sur de nombreuses générations, et ce, depuis un sacré paquet d'années ! 

Allez, un exemple au hasard : LA MODE.

american-apparel.jpg

sexytrash03.jpg

 

N'oublions pas nos amis les hommes ;) Avilissants, violents, agressifs, macho ou carrément stupides, dépassés, esclaves, à l'extrême opposé !

72190168.jpg

sexytrash11.jpg

sexytrash12.jpg

72527685.jpg

Bref, dans la publicité, tout est codifé, bousculé, brutalisé, rapidement démodé ou porté aux nues !

On a surtout l'habitude des postures obscènes des mannequins... Et à l'inverse de l'Amérique hypocrite et puritaine qui crie au scandale pour un Happy Meal ou un Nipplegate, ici, où règne Photoshop et le magazine de poulettes-débiles-qui-veulent-atteindre-l'orgasme-avec-"Jules", nous nous en offusquons beaucoup moins. Les moeurs à la française? 

Trois étudiants canadiens se sont mis en tête d'inverser les stéréotypes qui jalonnent la pub actuelle.

C'est drôle, c'est un peu moralisateur, mais c'est innovant et a le mérite de retenir l'attention.

Au final, ça ne changera rien. L'important, c'est d'arrêter de lire Grazia, Be, Biba et J&J d'y croire et d'être avertie ! Ouvrez l'oeil et soyez prudent(e)s ;)

Les commentaires sont fermés.