Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2010

Savoir buzzer, plus qu'un métier !

2hzn9dg.jpgTrouver la chose magique qui fera rêver et déchaînera les passions de milliers/millions de consommateurs... Donner envie de prendre part au délire et surtout à l'ACHAT, à la NOTORIETE, au SUCCES,à la RECONNAISSANCE, la FIDELISATION, le TOP-OF MIND quoi ! Voilà le désir inassouvi de n'importe quel pubard/commercial/marketeur/planneur stratégique !

Buzzer, ça peut marcher, et y'a tout pour faire rêver : un petit budget, internet, le monde entier qui défile à la vitesse de l'éclair, des internautes prêts à cliquer un peu partout et à acheter compulsivement... Et pourtant !

Participer à l'élaboration de la campagne Fairly Nuts de Ben&Jerry's, c'est cool, ça fait kiffer. Filmer ses pizzas et les envoyer à Domino's Pizza, à la limite, entre collègues, ça peut faire marrer.

Tiens, en passant, j'ai pris ces deux exemples au hasard et ce n'en est pas un ! La preuve ^^

Mais dans l'idée... Envoyer ses vidéos où l'on filme comment on utilise telle sauce ou tel ingrédient dans la cuisine, c'est tout de suite moins fantasmagorique.

Et pourtant !

Nombreux sont les annonçeurs qui souhaitent du participatif, du communautaire, du collaboratif... En oubliant l'essentiel ! Les gens sont fatigués, usés, lessivés... Quelle idée de vouloir les faire bûcher quand ils n'ont qu'une envie : faire le zombie devant la télé, regarder des réclames d'un oeil vitreux et surtout ne PLUS penser, ne plus réfléchir...

Jusqu'où peut-on aller dans le buzz? Filmer, découper, imaginer, demander, créer, faire rire, faire rêver, faire répondre, témoigner, participer, envoyer, recevoir, recommencer...

Je me permets de rebondir sur mon article concernant Mousline (faut bien se faire du maillage! ^^)...

Et si, à la fin de la publicité, on me proposait de retrouver un jeu exclusif sur un mini-site spécial pour l'occasion (une nouvelle bouse?) ? Imaginons, dans un monde merveilleux, que l'on me propose de gagner un coupon-réduction "Essssseptionnel" de 1€ sur mon prochain achat (voir modalités en magasin.) et peut être, après le super-grand tirage au sort de nos fidèles gagnants, une cuillère en bois Mousline pour servir la purée Mousline...  Ne serait-ce pas fantastique?

La seule chose que j'ai à faire, c'est de filmer tous les jours pendant une semaine comment et pourquoi j'utilise la purée Mousline! Avec du fromage, avec des épices, avec des oeufs, avec du jambon, du ketchup... La purée Mousline, c'est du bonheur tous les jours ! Toute la famille peut participer à la vidéo, et surtout la monter pendant des heures sur iMovie (je sais, la famille idéale possède un Mac et sait s'en servir), et puis... Regarder l'upload de la vidéo sur Youtube qui lague pendant trois heures. (pauvres gosses)!! Pour quoi faire, déjà? Ah oui, le cadeauuu !

J'exagère? Peut-être pas tant que ça.

A trop vouloir nous prendre au sens collaboratif du terme, on en revient à nous prendre pour des Buses (et j'ai envie de dire : CQFD).

Buzzer, et surtout prévoir le buzz, et non pas le bad-buzz, c'est un vrai métier.

Je vous laisse avec les 30 derniers chiffres sur Internet en 2010...

Et surtout une magnifique lettre parue sur 9gag qui m'a donné envie de rédiger cet article.

 

32515_540.jpg

 

La source ici.

 

Les commentaires sont fermés.